Chef de division – Évaluations en agriculture, développement humain et social, des pays et institutionnelles 231 vues3 demandes

La BAD

recrute

Chef de division – Évaluations en agriculture, développement humain et social, des pays et institutionnelles

  • Titre du poste: Chef de division – Évaluations en agriculture, développement humain et social, des pays et institutionnelles
  • Grade: PL2
  • Poste N°: 50092373
  • Référence: ADB/19/006
  • Date de publication: 28/02/2019
  • Date de clôture: 30/03/2019
  • Pays: Côte d’Ivoire

Objectifs

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance et économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines, dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

Le Conseil d’administration (BDIR) assume une fonction de contrôle et fournit des orientations stratégiques au Groupe de la Banque africaine de développement. Il est composé d’administrateurs qui sont des représentants des pays membres de la BAD. De façon spécifique, le Conseil d’administration est chargé de la conduite des opérations générales de la Banque et assume les fonctions suivantes : 1) déterminer la structure générale des services de la Banque ; 2) approuver la politique de financement et prendre des décisions concernant les prêts, les garanties, les prises de participation et les prêts de fonds octroyés par la Banque ; 3) déterminer les taux d’intérêt des prêts et les commissions de garantie ; 4) approuver le programme d’activités et le budget administratif de la Banque ; 5) préparer le travail du Conseil d’administration ; et 6) soumettre des comptes rendus et des rapports annuels, ainsi que les budgets administratifs pour approbation par le Conseil d’administration. Le Conseil s’acquitte de ses fonctions en s’appuyant sur une série de comités permanents qui examinent et discutent des documents de politiques et de programmes et font des recommandations appropriées à l’ensemble du Conseil d’administration. Le département de l’évaluation indépendante du développement l’Unité de médiation et de vérification de la conformité, le Secrétariat du Comité de sanctions et d’appels et le Tribunal administratif rendent compte au Conseil d’administration.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

La mission de l’Évaluation indépendante du développement (IDEV) de la BAD consiste à effectuer une évaluation indépendante, à fournir des enseignements pertinents, à élaborer et à harmoniser les normes et pratiques, à soutenir le développement des capacités d’évaluation en collaboration avec les organismes partenaires et à attester de la validité des deux processus ainsi que des résultats découlant des activités d’autoévaluation de la BAD.

Au sein d’IDEV, la division IDEV2 est chargée de réaliser des évaluations portant sur la deuxième et la cinquième priorité du High 5 (Nourrir l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines), ainsi que des évaluations des stratégies et programmes pays de la Banque et des évaluations institutionnelles axées sur les procédures et réformes institutionnelles.

LE POSTE

L’évaluateur général délèguera des responsabilités au Chef de division d’IDEV.2, et ce dernier agira conformément aux politiques et procédures de la Banque pour réaliser des évaluations indépendantes et objectives afin d’apporter une valeur ajoutée et des améliorations aux politiques et opérations de la Banque.

Le chef de division est chargé de planifier, d’organiser, de diriger et de superviser les activités de la division. Dans l’exercice de ses fonctions, il/elle travaillera en étroite collaboration avec l’équipe de la direction et les autres unités organisationnelles pertinentes de la Banque dans la préparation des programmes de travail et la coordination des activités d’évaluation. Le titulaire du poste est responsable de l’exécution du programme de travail annuel convenu, et de la supervision et du perfectionnement du personnel placé sous sa direction.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision générale de l’Évaluateur général, le Chef de la division IDEV2 assume les fonctions et responsabilités suivantes :

  1. Leadership et gestion stratégique
  • Piloter, établir et aligner la vision, les objectifs, les stratégies de développement et les domaines de résultats clés de la division, à l’appui des objectifs de la BAD et d’IDEV.
  • Piloter la planification, l’exécution et la supervision des plans de travail et surveiller la qualité des produits et la réalisation des objectifs à long terme et les objectifs annuels de la division. Veiller à la qualité, au respect des délais et au bon rapport coût-efficacité.
  • Piloter et identifier les domaines prioritaires clés de la division, et contribuer à l’élaboration du programme triennal glissant de travail d’IDEV, et à sa révision annuelle.
  • Assurer le leadership sur des questions professionnelles et opérationnelles, en jouant un rôle de premier plan dans l’adoption d’approches innovantes de l’évaluation indépendante.
  • Veiller au respect des principes d’indépendance, d’impartialité et d’intégrité de l’évaluation, dans le cadre de l’évaluation de l’efficacité et des impacts de l’aide de la BAD.
  1. Évaluation indépendante
  • Superviser toutes les évaluations menées par la division et veiller à leur qualité à l’aide de mécanismes appropriés, notamment en faisant des commentaires et organisant des réunions du groupe de référence et d’évaluation par les pairs à différents stades de l’évaluation. Veiller au respect des délais, en s’assurant de l’utilisation d’outils appropriés pour chaque évaluation. Apporter des contributions régulières au Système de suivi de l’exécution d’IDEV.
  • Veiller à ce que toutes les évaluations soient menées dans le respect des règles de diligence raisonnable, y compris les principes d’indépendance, de crédibilité, d’équité, de transparence, d’utilité et d’efficience, en évitant scrupuleusement tout conflit d’intérêt impliquant un membre du personnel participant aux activités d’évaluation.
  • Collaborer étroitement avec le conseiller en qualité et méthodes, pour s’assurer que des méthodologies d’évaluation et des mécanismes de contrôle de qualité appropriés sont en place pour chaque évaluation.
  • Veiller à ce que les recommandations de l’évaluation soient claires, applicables et vérifiables. Interagir de façon constructive avec les collègues des opérations et d’autres parties prenantes à l’évaluation à toutes les étapes de l’évaluation sans compromettre l’indépendance d’IDEV. Mettre en place des groupes de référence et présider les réunions.
  • Rester informé des changements apportés aux politiques, stratégies, pratiques et procédures de la Banque, et évaluer ces changements (concernant les services, processus, opérations et contrôles) pour éclairer l’élaboration et l’exécution des activités d’évaluation.
  • Donner des conseils et faire des recommandations à l’Évaluateur général sur les mesures appropriées à prendre pour améliorer la qualité du travail d’IDEV, et élaborer de nouveaux concepts ou approches destinés à améliorer et assurer la qualité, l’opportunité, le bon rapport coût-efficacité et l’utilité des produits.
  • Rester informé des tendances et enjeux des politiques et de la programmation du développement sur le continent, surtout en relation avec l’efficacité et l’évaluation du développement.
  • Superviser l’examen et la validation des rapports d’achèvement de projets, des rapports de supervision élargie, ainsi que d’autres produits d’autoévaluation, en vue de renforcer les activités d’autoévaluation, la responsabilité et l’apprentissage à la BAD.
  1. Gestion des opérations
  • Assurer la gestion quotidienne efficace de la division, en accordant une attention particulière à la gestion de la charge de travail, à la planification des opérations, au respect des politiques et procédures, à l’intégrité, la qualité, au respect des délais, au budget, à la gestion des ressources humaines et au perfectionnement du personnel.
  • Apporter un leadership stratégique, participer au recrutement du personnel, à la révision des salaires et aux décisions de promotion.
  • Gérer la performance des équipes et la performance individuelle, en donnant des orientations claires et un feedback régulier. Assurer l’encadrement et le mentorat des équipes et des différents membres du personnel.
  • Accorder une attention suffisante à l’épanouissement personnel et professionnel des membres du personnel, avec une gestion appropriée des questions de genre et de diversité.
  • Contribuer à la préparation du rapport annuel d’IDEV et d’autres produits de suivi et rapports.
  • Sous l’orientation de l’Évaluateur général, participer et contribuer aux activités de forums mondiaux d’évaluation tels que le Groupe de coopération en évaluation et le Réseau d’évaluation du CAD-OCDE. Établir et maintenir le contact avec d’autres institutions internationales et des organisations nationales importantes, en vue d’assurer la coordination des activités d’évaluation.
  • Informer et conseiller l’Évaluateur général sur les évolutions importantes, les possibilités et les défis émergents liés aux processus d’évaluation, y compris les améliorations potentielles de ces processus, et participer pleinement aux activités de l’équipe de direction.
  1. Gestion du savoir
  • En collaboration avec IDEV.3, veiller à ce que le savoir tiré des évaluations et des processus d’évaluation soit consigné, géré et partagé, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Encourager les membres du personnel à apprendre les uns des autres et à partager leurs connaissances, expériences et expertise, afin d’aider à promouvoir une culture de l’évaluation et des résultats.
  • Collaborer étroitement avec IDEV.3 pour préparer et procéder à la diffusion des évaluations et des connaissances plus vastes en matière d’évaluation, par des canaux appropriés tels que les communautés de pratiques en matière d’évaluations, les webinaires et les médias sociaux. Faire en sorte que des plans de diffusion fassent partie des plans d’évaluation avec des audiences et des résultats attendus bien précis.
  • Contribuer régulièrement au bulletin « Evaluation Matters » et autres publications de produits du savoir d’IDEV.
  • Collaborer étroitement avec IDEV.3 pour l’élaboration et l’exécution de plans d’action destinés à aider les pays à créer et renforcer leurs propres capacités d’évaluation.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un master dans un domaine pertinent (économie, études du développement, sciences politiques, relations internationales, administration des affaires, analyse des politiques, agriculture, sciences sociales ou autre domaine connexe).
  2. Être titulaire d’un diplôme ou d’un certificat en évaluation (du développement), en leadership, en matière de recherche axée sur le développement ou autre domaine connexe est un avantage.
  3. Un minimum de huit (8) années d’expérience professionnelle internationale dans le domaine du développement, y compris dans le domaine de l’évaluation, dont trois (3) ans à un poste d’encadrement, est requis. Justifier d’au moins dix (10) années d’expérience professionnelle internationale pertinente, avec une expérience progressive en gestion, est souhaitable.
  4. Avoir acquis une expérience en gestion d’évaluations indépendantes et/ou d’équipes d’évaluation, en particulier dans des institutions multilatérales de développement.
  5. Avoir assuré la responsabilité de l’élaboration, l’exécution, la supervision et la réalisation d’un programme de travail d’évaluation approprié.
  6. Justifier d’une expérience opérationnelle dans les domaines couverts par la division est souhaitable. Une expérience dans le secteur privé serait un atout.
  7. Connaître et comprendre les problèmes liés au développement socio-économique de l’Afrique, et les théories du développement, en particulier dans le contexte africain.
  8. Posséder des connaissances en matière de conception, de mise en œuvre, de gestion et de suivi des politiques, stratégies, programmes et projets de développement.
  9. Connaître les principes, théories, normes, pratiques et procédures d’évaluation indépendante.
  10. Avoir de vastes connaissances en matière d’identification, de conception, de réalisation et d’établissement de rapports sur les études d’évaluation du développement, en particulier dans les institutions financières internationales.
  11. Avoir des compétences en matière de gestion efficace et efficiente des programmes et leurs budgets.
  12. Avoir des compétences approfondies en gestion de processus pour assurer la livraison, dans les délais, de produits d’évaluation utiles, crédibles et parfois très complexes et de haute qualité.
  13. Avoir des compétences en direction et supervision d’un groupe de professionnels (y compris évaluer leur performance) et coordonner les relations avec d’autres départements et organes concernés.
  14. Avoir une vision stratégique et être capable de mener une réflexion critique et créative pour identifier des sujets pertinents pour l’évaluation et sélectionner les méthodes d’études appropriées.
  15. Posséder des aptitudes en résolution de problèmes, communication, travail en équipe et à nouer des relations.
  16. Maîtriser l’utilisation d’outils d’analyse quantitative et qualitative.
  17. Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue. Capacité de travailler dans les deux langues est un atout.
  18. Maîtriser l’utilisation des applications standards de la suite Microsoft (Word, Excel, Access, et PowerPoint). La connaissance de SAP serait un atout.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Only candidates can apply for this job.
Partager cet emploi
Contact Us
You accept our Terms and Conditions

Recherche avancée

Présidentielle ivoirienne de 2020

Lieu d’emploi

Afficher les offres d’emploi selon :

A lire dans l’actualité sur Atoo.ci

    Feed has no items.