Chargé(e) du Changement Climatique et de la Croissance Verte 142 views

La BAD

recrute

Chargé(e) du Changement Climatique et de la Croissance Verte

  • Titre du poste: Chargé(e) du Changement Climatique et de la Croissance Verte
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50083691
  • Référence: ADB/18/005
  • Date de publication: 13/02/2018
  • Date de clôture: 26/02/2018
  • Pays: Côte d’Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine   de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir un appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour d’avantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Top 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE:

La Vice-présidence chargée de « l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte » (PEVP) est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » du Top 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le Complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine;  ii)  fournir  une  solide  expertise  technique  sectorielle  aux  régions,  en  constituant  une  réserve  de personnes  expérimentées  pouvant  être  consultées  pour  leur  expertise  sur  les  transactions  complexes;  iii) mettre  au  point  de  nouveaux  instruments  de  financement;  iv)  être  le  porte-parole  de  la  Banque,  en  la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif «Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie». Le Complexe mettra l’accent sur les domaines que sont les systèmes d’énergie, la politique et la réglementation, les énergies renouvelables ; et le climat et la croissance verte.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département du changement climatique et de la croissance verte a pour principaux objectifs de :

  • Intégrer le changement climatique et la croissance verte dans les opérations du Top 5 ;
  • Suivre et mettre en œuvre des interventions en matière de changement climatique par le biais du Plan d’action du changement climatique et le Cadre relatif à la croissance verte de la Banque ;
  • Gérer l’accès de toutes les Vice-présidences chargées des opérations au nombre croissant de sources de financement des interventions environnementales et climatiques ;
  • Œuvrer à réaliser l’accès de tous aux solutions les plus écologiques possibles ; et
  • Piloter tous les efforts déployés à la Banque pour limiter et inverser les effets du changement climatique sur le continent.

Le Département comprend deux divisions : la Division de l’adaptation au changement climatique et de la croissance verte et la Division de la finance climatique et de l’environnement.

LA DIVISION QUI RECRUTE :

La division de l’adaptation au changement climatique et de la croissance verte est chargée de veiller à ce que tous les efforts au sein de la Banque soient axés sur la minimisation et l’inversion des effets du changement climatique sur le continent, notamment en prodiguant des conseils aux pays membres régionaux (PMR) sur les politiques et stratégies relatives au climat et à la croissance verte (y compris les Contributions déterminées nationales), en intégrant le changement climatique et la croissance verte dans les activités à l’échelle de la Banque et en fournissant de l’appui au cinq grandes priorités – Top 5 – pour la réalisation des objectifs fixés.

LE POSTE :

Le/la titulaire du poste travaillera sous la supervision opérationnelle et la direction du Chef de division, Adaptation au Changement Climatique et Croissance verte, et en étroite collaboration avec les experts régionaux en charge du changement climatique et de la croissance verte basés dans les bureaux régionaux, et les Chargé(e)s du financement climatique de la Division finance climatique et de l’environnement au Siège. Le/la titulaire sera responsable d’appuyer la mise en œuvre du Plan d’action sur le changement climatique et du Cadre de croissance verte de la BAD et des politiques, procédures et directives pertinentes au sein des opérations de la Banque dans les secteurs privé et public. Le poste sert toutes les vice-présidences opérationnelles et les régions afin de s’assurer que les considérations relatives au changement climatique et à la croissance verte soient intégrées au sein de toutes les opérations (stratégies, politiques, plans, programmes et projets). Le titulaire du poste aidera également à faire en sorte que les engagements de la Banque énoncés dans le Plan d’action sur le changement climatique (PACC2), y compris l’allocation de financement à hauteur de 40% des approbations de projets d’ici 2020, soient respectés. Plus précisément, il/elle travaillera avec les Responsables de Projet et Chargés d’investissement pour s’assurer que tous les projets soient basés sur une conception intégrant le climat et que les opportunités en matière de changement climatique soient identifiées et suivies pour chaque projet.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et la direction générales du Chef de Division, le/la titulaire du poste assumera les fonctions suivantes :

 

1)      Politiques sur le changement climatique et la croissance verte :

i)        Appuyer l’intégration du changement climatique dans les Documents de stratégie pays et de Stratégie d’intégration régionale, en collaboration avec les économistes pays/régionaux ;

ii)      Appuyer la préparation des plans d’action, documents, rapports, directives opérationnelles et d’outils relatifs au changement climatique et à la croissance verte tel que requis par la haute direction, en tenant compte des engagements des PMR et de la Banque, y compris la mise en œuvre de l’Accord de Paris et des objectifs de développement durable ;

iii)    Aider et conseiller les PMR dans la préparation et la mise en œuvre des stratégies, politiques et mesures relatives au changement climatique et à la croissance verte en prenant en considération les engagements en vue d’atteindre les contributions déterminées au niveau national et les objectifs de développement durable ;

iv)     Appuyer le suivi et l’élaboration des rapports sur la mise en œuvre du Plan d’action sur le changement climatique et du Cadre sur la croissance verte, ainsi que des politiques et stratégies connexes ;

v)      Appuyer le suivi et l’élaboration des rapports sur le financement climatique.

2)      Intégration du changement climatique et de la croissance verte dans les projets et programmes:

i)        Appuyer l’intégration, la mise en œuvre et le suivi des questions/éléments de changement climatique et de croissance verte dans les opérations de la Banque au cours des étapes d’identification, de préparation, d’évaluation, de supervision et d’achèvement des projets, selon les besoins.

ii)      Appuyer la préparation des sections techniques portant sur le changement climatique requises dans les notes conceptuelles de projets et les rapports d’évaluation des projets et tout autre rapport lié aux projets, selon les besoins, en étroite collaboration avec les équipes de projet.

iii)    Contribuer à la mise en œuvre de la détection des risques climatiques et assurer les  fonctions de revue et d’évaluation des mesures d’adaptation du système de sauvegarde climatique et de l’outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre des projets ainsi que la méthodologie conjointe des Banques multilatérales de développement (BMD) sur la mesure de la finance climatique;

iv)    Appuyer les responsables de projet et les chargés d’investissement de la BAD dans l’accès aux financements climatiques auprès des fonds internes et externes, en étroite collaboration avec les chargés du financement climatique, y compris par la participation aux réunions de groupe des fonds fiduciaires ;

v)      Contribuer aux autres initiatives et activités du département telle que la plateforme africaine sur les Contributions déterminées nationales ; et

vi)     Assurer la liaison avec les autres prêteurs afin d’assurer la cohérence de l’intégration du changement climatique et des préoccupations liées à la croissance verte dans tous les aspects de la documentation des projets ;

3)      Renforcement des capacités et gestion des connaissances :

i)        Identifier, évaluer et suivre les besoins en renforcement des capacités en matière de changement climatique et de croissance verte dans le centre régional, y compris les PMR pertinents ;

ii)      Appuyer la conception et la mise en œuvre des programmes de formation à l’intention du personnel de la Banque et de leurs homologues dans les pays membres régionaux dans l’évaluation et l’analyse des questions relatives au changement climatique et à la croissance verte dans les projets et programmes (y compris la compréhension des besoins des parties prenantes, les questions institutionnelles et organisationnelles et le suivi et l’évaluation des impacts) ;

iii)    Participer et contribuer à des formations internes et externes, à des conférences sur le changement climatique et la croissance verte, ainsi qu’à d’autres activités de plaidoyer, de diffusion et de renforcement des connaissances ;

iv)    Développer et/ou contribuer au développement de produits de connaissances innovants sur le développement durable, le changement climatique et la croissance verte ;

v)      Développer des études économiques et sectorielles sur le changement climatique et la croissance verte ; et

vi)     Effectuer toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par le Chef de division ou le Directeur du département.

Critères de sélection

1)      Au moins un diplôme de master dans les domaines du changement climat, de l’environnement et du développement, du développement durable, de la gestion des ressources naturelles, de l’ingénierie, de l’économie de l’énergie et de la politique énergétique, de la politique environnementale ou tout autre domaine connexe

2)      Un minimum de six (6) ans d’expérience dans une combinaison de domaines liés au changement climatique, y compris: les politiques relatives au climat au niveau national et international; le développement et la gestion des projets; politique de sauvegarde de l’environnement et du climat et leur mise en vigueur; les politiques sur les énergies renouvelables et la mise en œuvre des projets; le changement climatique; la gestion des risques climatiques – l’adaptation/l’atténuation; la croissance verte; la gestion des fonds fiduciaires;

3)      Une excellente connaissance théorique et pratique de l’intégration du changement climatique et des considérations de croissance verte au sein des projets et programmes et une bonne compréhension des opérations de projet des banques multilatérales de développement ou des institutions similaires ;

4)      Expérience dans la mobilisation de financement climatique pour la mise en œuvre de projets, la gestion des risques climatiques et la gestion de projets ;

5)      Une expérience opérationnelle de terrain dans le domaine de la mise en œuvre des politiques environnementales, de l’adaptation et de l’atténuation du changement climatique et la croissance verte;

6)      Large compréhension des questions critiques de développement durable, des problèmes émergents liés au changement climatique, de la croissance verte et des problèmes de développement durable ;

7)      Expérience dans les politiques et mesures relatives au climat, la croissance verte et inclusive, l’évaluation et la gestion des émissions de gaz à effet de serre et des risques climatiques;

8)      Avoir d’excellentes capacités techniques et analytiques et des antécédents avérés dans le travail opérationnel et politique relatifs aux questions de changement climatique, de croissance verte et de financement climatique.

9)      Avoir une bonne connaissance de l’appui à l’intégration du changement climatique et de la croissance verte dans des investissements d’envergure au niveau du continent.

10)    Avoir une parfaite maîtrise des enjeux du changement climatique, de la croissance verte et du financement climatique auxquels les pays membres régionaux sont confrontés.

11)    Avoir une solide expérience pratique de l’application des outils et instruments pour l’intégration du changement climatique, de la croissance verte et du financement climatique dans les problèmes de développement au niveau des opérations de la Banque.

12)    Une expérience dans le secteur privé sera un atout supplémentaire ;

13)    Capacité à communiquer efficacement à l’oral et à écrit en français ou en anglais, avec une connaissance pratique de l’autre langue ;

14)    Compétence dans l’utilisation des applications Microsoft Office standard (Word, Excel, Access, PowerPoint). La connaissance de SAP et du programme de traitement des projets à l’échelle de la Banque (BPPS) est souhaitable.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES

Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Only candidates can apply for this job.
Partager cet emploi

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux).  Le programme de développement de la Banque africaine de développement vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (Top 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des Africains.

Information
  • Adresse Abidjan
Connectez vous

Laisser votre commentaire

Recherche avancée

Lieu d’emploi