Football

CAN 2023 : la CAF entame l’« homologation définitive des infrastructures » fin juin

Une mission de la CAF est annoncée en Côte d’Ivoire fin juin 2023 pour apprécier l’évolution des infrastructures sportives, qui devraient être livrées six mois avant la compétition, prévue du 13 janvier au 11 février 2024.

L’annonce a été faite, ce mardi 9 mai 2023 à Abidjan, par le directeur de la Communication, de l’informatique et de la documentation du ministère ivoirien des Sports, Mme Lydie Yao, lors d’un point de presse, dans les nouveaux locaux de ce département ministériel.

Une délégation de « la CAF est d’ailleurs annoncée pour la fin du mois de juin pour venir procéder aux homologations définitives des infrastructures en construction », a dit Mme Lydie Yao, lors d’une présentation autour du thème « Les infrastructures sportives dans la dynamique de l’année de la jeunesse ».

Elle a assuré que « les travaux des infrastructures avancent et sont même accélérés grâce à un dispositif très exigeant de suivi au niveau du gouvernement ». La Côte d’Ivoire est le pays hôte de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2023.

L’opportunité de cette rencontre, dira-t-elle, est suscitée par la spécificité de cette année décrétée par le président de la République, Alassane Ouattara, année de la jeunesse. D’où le thème de ce point presse « Les infrastructures sportives dans la dynamique de l’année de la jeunesse ».

Depuis l’annonce de cette ambition du chef de l’Etat, lors de son adresse du nouvel an à la Nation, le gouvernement est à pied d’œuvre dans une action concertée dénommée Programme Jeunesse du gouvernement (PJ Gouv 2023-2025) pour traduire sur le terrain les projets au profit des jeunes.

Le PJ Gouv 2023-2025 porte sur les investissements, la formation, l’accompagnement et l’insertion socio-professionnelle des jeunes, dans le cadre de l’école de la seconde chance. Chaque ministère développe des projets au profits des jeunes estimés à plus de 70% de la population ivoirienne.

Dans le domaine du sport, le PJ Gouv. 2023-2025 prend en compte la construction des infrastructures sportives, la formation de 5000 jeunes aux métiers du sport et quand on sait la forte corrélation entre les jeunes et le sport, l’animation sportive citoyenne devient un puissant levier de socialisation.

Depuis l’annonce de cette ambition du chef de l’Etat lors de son adresse à la nation, le gouvernement est à pied d’œuvre dans une action concertée dénommée programme de la jeunesse du gouvernement 2023-2025 (PJ Gouv 2023-2025).

Le Programme jeunesse du gouvernement 2023-2025 porte sur des investissements, la formation, l’accompagnement, l’insertion socio-professionnelle des jeunes dans le cadre de l’école de la seconde chance.

Dans le domaine du sport, le PJ Gouv prend en compte la construction des infrastructures sportives et la formation de 5.000 jeunes aux métiers du sport. Le sport est un levier très important dans la resocialisation de la jeunesse.

Concernant le Programme aisance nautique, elle a relevé qu’après Abobo, Marcory et Yopougon, dont les travaux ont été lancés, la prochaine étape va être la réouverture à la fin de ce mois de la piscine Dominique Ouattara de Bingerville, à l’Est d’Abidjan.

Après cette réouverture, les travaux de lancement vont se poursuivre avec la dernière piscine qui est celle d’Attécoubé, dans l’Ouest d’Abidjan, a poursuivi Mme Lydie Yao, lors du point de presse dans le nouveau Cabinet du ministère des Sports.

Evoquant le projet de construction des Agoras, une composante stratégique à la formation, à l’encadrement et à la pratique sportive, à l’insertion des jeunes, elle a noté qu’ils font parties des 99 milliards Fcfa investis par le gouvernement dans la construction et la réhabilitation des infrastructures dans le cadre du PJ Gouv 2023-2025.

La première phase du programme Agora porte sur 10 infrastructures sportives socio-éducatives et culturelles, modulables dont les travaux ont été lancés et sont en cours à Yopougon, Port-Bouët, Touba et Dimbokro.

Quant à la phase des livraisons, elle commence dès cette semaine par l’Agora d’Abobo qui va ouvrir ce vendredi 12 mai 2023 en présence de Mme Chrysoula Zacharopoulou, secrétaire d’Etat chargée du développement de la Francophonie et des partenariats internationaux, a relevé Mme Lydie Yao.

L’Agora d’Abobo, commune populaire dans le Nord d’Abidjan, est bâti sur une superficie de 1,6 hectare. L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard est également attendu à cette cérémonie de lancement.

« Après l’Agora d’Abobo, nous projetons de réceptionner l’Agora de Port-Bouet, probablement dans le courant du mois de juin-juillet 2023. Des agoras seront ensuite lancés notamment à Guiglo, Attécoubé, M’Batto, Béoumi et Mankono.

Le programme Agora, à terme, va porter sur un total de 90 ouvrages, a mentionné Mme Lydie Yao. Ces Agoras se veulent des lieux de vie, d’appui à la formation de la jeunesse, à l’insertion des jeunes et à l’entrepreneuriat des jeunes.

AP/APA

Commentaires
Haut