Transports

Entrée en vigueur du permis à points en mars

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le ministre des Transports, Amadou Koné, a décliné ce mardi 17 janvier 2023 sa vision pour l’ensemble du secteur et les perspectives pour l’année 2023.

Le secteur des transports terrestres connaît particulièrement une profonde mutation depuis une dizaine d’années. L’une des innovations majeures au niveau de la gouvernance est la réforme du permis de conduire.

Recevant les vœux des acteurs du secteur des transports dans le hall de l’Immeuble de la Caistab, au Plateau, le centre des Affaires d’Abidjan, M. Amadou Koné a annoncé « l’entrée en vigueur dès le 1er mars (2023) du permis à points ». Et ce, après des ateliers de réflexion avec les opérateurs du secteur routier.

Selon le process, il sera alloué à chaque permis de conduire un capital de points qui fera l’objet de diminution en cas d’infraction par son détenteur, par rapport aux dispositions d’un décret et à celles prises pour son application.

Ce capital de points peut être reconstitué en partie ou en totalité suivant des conditions déterminées. Le conducteur dont le permis de conduire a été retiré ne peut en obtenir un nouveau qu’après avoir satisfait aux épreuves pour son obtention telles que prévues par le décret.

Le retrait de points sur les permis de conduire ne concerne pas les infractions routières liées à l’état du véhicule, et les infractions non directement liées à la conduite ou aux agissements du conducteur sur les voies ouvertes à la circulation publique.

Le permis à points est conçu comme un appel à la vigilance permanente des conducteurs et a pour objectif d’éviter l’infraction et la récidive. Il vise également à réduire de 50% les accidents et le nombre de personnes tuées sur les routes.

Pour l’année 2023, le ministre des Transports compte faciliter la mobilité à Abidjan avec, entre autre, l’extension du Système de Transport Intelligent (STI) sur les axes accidentogènes identifiés. Ce système permettra d’améliorer significativement la sécurité routière.

Il a relevé que dans le Grand Abidjan, au cours du 1er semestre 2022, il y a eu une baisse de 9,79 % pour les accidents, 64 % pour les tués et 10,39 % pour les blessés par rapport à la même période en 2021. Son département ministériel renforcera davantage la généralisation de la vidéo verbalisation.

M. Amadou Koné a annoncé la construction du centre moderne de permis de conduire d’Abidjan dans la zone de l’AEROCITE, dont le taux d’exécution à fin octobre 2022 était de 40% et devrait être livré en 2023.

Commentaires
Haut