Décès

Décès de l’ancien ministre ivoirien Paul Akoto Yao

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – L’ancien ministre de l’Education nationale (1971-1983), Paul Akoto Yao, âgé de 84 ans, a tiré sa révérence dans un centre hospitalier, où « il était en cardio depuis deux semaines », selon son entourage.

M. Paul Yao Akoto, premier Ivoirien agrégé de biologie, fut écrivain, vice-président de l’Assemblée nationale, et membre du Conseil exécutif de l’UNESCO. Ce natif de Sakassou (centre) a marqué la scène politique en Côte d’Ivoire.

Compagnon de feu Félix Houphouët-Boigny, il est nommé sous l’ère de l’ancien président Henri Konan Bédié, ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Afrique du Sud, de 1994 à 1998.

Il basculera ensuite dans le parti de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci), créé par les partisans du général Robert Guéï, ancien président de la République, assassiné le 19 septembre 2002. Cette formation politique est aujourd’hui alliée au RHDP, le parti de Alassane Ouattara.

Homme de culture, il a écrit plusieurs ouvrages, dont l’œuvre littéraire le plus connu reste « L’envol des tisserins (1986) », un roman qui propose « un microcosme qui reflète le monde tel qu’il fonctionne partout, avec ses contradictions au niveau social et politique ».

AP/APA

Commentaires
Haut