Politique

Arrivée à Abidjan de Charles Blé Goudé

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- L’ex-leader des « Jeunes patriotes », Charles Blé Goudé, regagne son pays après plus de huit ans, en provenance de La Haye, où il a été acquitté par la CPI dans l’affaire de crimes contre l’humanité perpétrés lors des violences post-électorales ivoiriennes de 2010-2011.
M. Blé Goudé, vêtu d’une veste bleue et souriant, a été accueilli par ses proches à l’aéroport d’Abidjan, sous une haute surveillance de policiers et de gendarmes. Son vol a atterri à 12h30 (GMT, heure locale) à l’aéroport d’Abidjan, où le dispositif d’accueil a été « annulé ». Il a fait escale à Accra, au Ghana, avant d’arriver à Abidjan.

Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep, parti politique), Charles Blé Goudé s’adressera aux Ivoiriens à 14h (GMT, heure locale) à la Place CP1 de Yopougon, dans l’Ouest d’Abidjan.

Dimanche, M. Charles Blé Goudé prendra part à une messe d’action de grâce à la Paroisse Saint-Jacques de Cocody, dans l’Est d’Abidjan, avant de se rendre le 2 décembre prochain à Gagnoa, sa région natale puis le 3 décembre 2022 à Guibéroua, dans l’ouest du pays.

Après le retour, le 17 juin 2022 à Abidjan, de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, l’arrivée au pays de son co-détenu Charles Blé Goudé de La Haye, marque l’épilogue de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011.

Pendant les heures chaudes de la grave crise postélectorale qui a secoué la Côte d’Ivoire de décembre 2010 à mi-avril 2011, M. Charles Blé Goudé a trouvé refuge au Ghana, où il a été arrêté le 17 janvier 2013 et extradé à Abidjan.

Dans la capitale économique ivoirienne, il passe 14 mois à la Direction de la surveillance du territoire (DST) avant son transfèrement à la prison de Scheveningen à La Haye, devant la Cour pénale internationale, le 22 mars 2014.

Au terme de six ans de procès, MM. Blé Goudé et Laurent Gbagbo sont acquittés en première instance par la CPI, le 15 janvier 2019. L’acquittement définitif des co-accusés sera prononcé le 31 mars 2021, mais le chef du Cojep restera encore à La Haye.

Le 30 mai 2022, à l’ambassade de la Côte d’Ivoire en Hollande, M. Charles Blé Goudé reçoit son passeport. Quatre mois après, soit le 30 septembre 2022, les autorités ivoiriennes lui notifient par écrit via le greffier de la CPI qu’il pouvait rentrer dans son pays.

Dans ce courrier, les autorités ivoiriennes expliquent cette longue attente par le fait que le chef de l’Etat tenait à ce que son retour se passe dans un climat totalement apaisé, ce qui a nécessité un temps de sensibilisation des victimes.

AP/APA

Commentaires
Haut