Agriculture

La FAO va soutenir des projets sur l’économie bleue

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Sidi Touré, a échangé mercredi avec le représentant de la FAO en Côte d’Ivoire, Samy Gaiji, sur des projets structurants en matière d’économie bleue.

En visite dans les locaux de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Abidjan, M. Sidi Touré a déclaré que cette institution est un « partenaire très important et indispensable » pour le « mécanisme d’assurance en matière de souveraineté alimentaire » en Côte d’Ivoire.

« Nous avons parcouru l’ensemble des projets qui sont dans le portefeuille de la FAO et qui touchent notre département et aussi des projets structurants en termes d’économie bleue, qui est une thématique aujourd’hui mondiale », a-t-il ajouté.

Outre l’accompagnement technique, la FAO mobilise au profit de l’Etat de Côte d’Ivoire des fonds pour soutenir des projets du gouvernement en vue d’une autosuffisance en matière de protéine animale et halieutique. La guerre en Ukraine a crée une poussée inflationniste dans plusieurs pays, menaçant la sécurité alimentaire.

« Nous sommes plus qu’honorés de la présence du ministre dans nos bureaux », a dit le représentant de la FAO, Samy Gaiji, soulignant que cette « visite surprise est le symbole de la confiance et de l’excellente collaboration entre nos deux institutions ».

Les productions nationales en viande et abats, et celles halieutiques en Côte d’Ivoire ne couvrent que respectivement 44,6% et environ 15% des besoins nationaux en 2021 avec une contribution du secteur au PIB national évaluée à 2%.

AP/APA

Commentaires
Haut