Communiqué de presse

La Banque africaine de développement apporte son soutien au Forum sur la révolution verte en Afrique

Abidjan, Côte d’Ivoire, 7 septembre 2022/ — La Banque africaine de développement (​www.AfDB.org) reprend son rôle de partenaire de premier plan du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF) – la plus grande conférence d’Afrique consacrée à l’agriculture – qui se tient à Kigali, au Rwanda, du 6 au 9 septembre 2022.

Lundi, la Banque a donné le coup d’envoi de ses activités à cette édition 2022 de l’AGRF en co-organisant une session sur la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence (https://bit.ly/3IVhrNo), au Centre de convention de Kigali. La facilité dotée de 1,5 milliard de dollars, est une initiative sans précédent de la Banque, visant à aider les petits exploitants agricoles à combler un déficit de denrées alimentaires d’au moins 30 millions de tonnes en blé, maïs et soja. Ces produits sont habituellement importés de Russie et d’Ukraine. La vice-présidente du Groupe de la Banque africaine de développement chargée de l’Agriculture et du Développement humain et social, Mme Beth Dunford, prononcera l’allocution d’ouverture de cette manifestation parallèle. Elle expliquera la manière dont la nouvelle facilité permettra à 20 millions de petits exploitants agricoles africains de bénéficier de semences certifiées et d’un meilleur accès aux engrais agricoles. Elle insistera sur la manière dont la facilité pourra contribuer à créer un environnement propice à l’investissement dans la construction des systèmes alimentaires africains.

La Banque a apporté 100 000 dollars d’appui financier pour l’organisation de ce Forum sur la révolution verte en Afrique qui se tient cette année sur le thème, « Croître, nourrir, récompenser – Des actions audacieuses pour des systèmes alimentaires résilients. » Des chefs d’État et de gouvernements africains participeront à l’événement qui réunira des responsables gouvernementaux, la société civile, le secteur privé et la communauté de recherche.

« La guerre de la Russie en Ukraine, la reprise après les impacts économiques de la pandémie de Covid-19 et les réalités du changement climatique compliquent les efforts pour construire des systèmes alimentaires résilients en Afrique, a déclaré Mme Beth Dunford. Participer au plus important forum du continent consacré à l’agriculture en proposant des solutions – comme la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence de la Banque – offre la possibilité d’établir de nouveaux partenariats avec une vision commune pour nourrir l’Afrique ».

Mme Dunford va également participer au lancement de l’Agribusiness Deal Room, le 6 septembre à 11h30 EAT ainsi qu’à une séance plénière sur « Leadership, finance et responsabilité : promouvoir les voies d’accès aux systèmes alimentaires nationaux ». Cet événement est prévu le même jour à 17 heures.

Le 7 septembre à 9h, Beth Dunford participera à une table ronde sur « Le nexus de la transformation des systèmes alimentaires en Afrique ». Le 8 septembre à 11 h EAT, elle sera à une « Table ronde des CEO : financement de la transformation des systèmes alimentaires ».

Mme Dunfund est accompagnée d’une vingtaine de représentants de la Banque. Ils vont participer à plusieurs manifestations préalables à l’AGRF, aux événements parallèles, aux sessions plénières, aux réunions relatives aux partenariats et à des réunions bilatérales.

Martin Fregene, directeur du Département de l’agriculture et de l’agro-industrie à la Banque africaine de développement, participera avec Mme Dunford à l’événement parallèle consacré à la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence. Il prononcera le 8 septembre, le discours de clôture d’une session intitulée, « L’apport des dernières technologies appropriées aux systèmes alimentaires, aux petites et moyennes entreprises et aux agriculteurs africains : mécanisation, outils numériques, irrigation et énergie ».

La directrice du financement agricole et du développement rural, Atsuko Toda, interviendra le 5 septembre à la table ronde sur la crise alimentaire organisée par l’AGRF. Elle participera également ce 6 septembre au lancement de l’Agribusiness Deal Room. La Banque présentera à cette occasion son nouveau Fonds spécial du mécanisme de financement catalytique pour les petites et moyennes entreprises agroalimentaires. Ce fonds vise à réduire les risques liés à l’octroi de financements aux petites et moyennes entreprises du secteur agricole du continent et à catalyser l’investissement privé.

Nouvellement nommé, coordinateur de l’initiative Technologies pour la transformation de l’agriculture africaine (TAAT) à la Banque, Innocent Musabyimana sera également à ce forum. Étant donné que TAAT fournit des technologies éprouvées pour aider les petits exploitants agricoles africains à produire davantage de denrées alimentaires, Musabyimana dirige l’organisation des événements pré-forum notamment : « Leadership pour l’agriculture » et « Facilité africaine de production alimentaire d’urgence ». Il participera également à la session sur le thème, « Déploiement de nouvelles recherches et d’innovations pour des systèmes alimentaires durables », le 6 septembre.

Cette année, le concours GoGettaz de l’AGRF, qui offre 50 000 dollars de récompense aux jeunes agripreneurs africains qui dirigent les entreprises les plus innovantes et les plus adaptables d’Afrique, comptera dans son jury, et pour la deuxième fois consécutive, Edson Mpyisi, économiste financier en chef de la Banque et coordinateur d’ENABLE Youth.

Esther Dassanou, coordinatrice de l’Initiative pour favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique (Affirmative Finance Action for Women in Africa, AFAWA) de la Banque, est membre du jury pour les prix Value4Her pour les femmes agripreneures de l’année. Elle annoncera la gagnante de 20 000 dollars dans la catégorie jeune femme agripreneure.

D’autres événements, notamment la « Session sur les engrais et la santé des sols en Afrique : une nouvelle vision de l’agriculture durable et de la transformation des systèmes alimentaires » est prévue ce 6 septembre. Marie Claire Kalihangabo, coordinatrice du Mécanisme africain de financement du développement des engrais, y coanimera un panel. Aissa Touré Sarr, cheffe du bureau pays de la Banque africaine de développement pour le Rwanda, assistera lors du dîner de gala de l’AGRF à la remise du Prix de l’alimentation en Afrique.
Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Commentaires
Haut