Maroc

11 Août 2022 – Social et économie au menu des quotidiens marocains

APA-Rabat (Maroc) – La nouvelle stratégie en matière de logement social et les contributions des Marocains du monde sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce jeudi.

+L’Economiste+, qui revient sur la nouvelle stratégie concernant le logement social, évoquée dans le PLF 2023, écrit que le chef du gouvernement y a glissé un petit paragraphe qui dénote un « changement de cap » en faveur d’aides directes aux familles pour l’achat de logements au lieu des exonérations fiscales aux promoteurs.

Le programme du logement social, qui a pris fin en 2020, a certainement fait les beaux jours des promoteurs immobiliers et des citoyens dont des dizaines de milliers ont pu accéder à la propriété, mais dans ce segment, le ciblage des bénéficiaires a quelque peu été “défaillant” avec un glissement vers une partie de la classe moyenne qui a aussi bénéficié des logements à 250.000 DH, constate le quotidien.

La nouvelle stratégie, qui sera déclinée à l’occasion d’un dialogue national à la rentrée, avec tout l’écosystème de l’urbanisme et de l’habitat, devrait prendre des mesures pour encourager notamment le segment de la location et l’intégration de l’auto-construction dans les activités formelles, prévoit-il.

+Aujourd’hui Le Maroc+ écrit que la diaspora marocaine est l’une des plus créatives et des plus talentueuses dans toute la région, précisant que le nombre de scientifiques, de professionnels, de champions et de prodiges parmi les Marocains résidant à l’étranger est tout simplement impressionnant.

Du domaine de la recherche et la science au secteur des technologies digitales et start-up, en passant par le sport et l’art, la touche de la diaspora marocaine est aujourd’hui connue et reconnue, relève la publication.

Il estime que les Marocains du Monde demeurent très attachés au Royaume, aussi bien par la culture et les traditions que par l’engagement à la marche de développement du pays et la solidarité.

+L’Opinion+, qui s’attarde sur le phénomène du partage de connexion wifi, estime que contrairement au piratage, emprunter la connexion wifi à son voisin ou partager le code Netflix avec les amis ou des membres de la famille s’inscrivent dans une logique de partage.

A ce jeu, les Africains, en général, et les Marocains, en particulier, ont une longueur d’avance sur le reste de la planète, estime le journal, précisant que les Marocains occupent la 4ème place mondiale dans l’emprunt de la connexion wifi des voisins.

Mais, le partage de connexion wifi ne concerne pas que les pays à faible pouvoir d’achat, fait-t-il remarquer en se basant sur une étude menée entre 2021 et 2022 par le Global Consumer Survey de la plateforme de statistiques allemande Statista, soulignant que les principaux utilisateurs de la wifi des voisins sont Européens : Néerlandais en tête, suivis des Belges, des Mexicains… et des Marocains, relève-t-il.

HA/APA

Commentaires
Haut