Economie

Des magistrats ivoiriens formés en analyse des états financiers

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – La formation permettra aux participants de maitriser les méthodes et techniques de présentation et d’exploitation des états financiers produits les sociétés d’Etat.

Quelque 53 magistrats et 22 vérificateurs de la Cour des comptes de Côte d’Ivoire ont entamé, lundi à Abidjan, une formation en technique d’analyse des états financiers.

Initié par la Cour des comptes avec un financement du Projet d’appui à la gestion économique et financière (PAGEF), ce séminaire se déroulera du 09 au 13 mai 2022 autour du thème : « Analyse des états financiers ».

« Les magistrats et vérificateurs recrutés proviennent d’origine diverse à telle enseigne que pour être opérationnel, il est indispensable de leur fournir un certain nombre de formations adéquates et de qualité en lien avec leurs nouvelles fonctions », a expliqué Mme Béatrice Guiraud qui représentait le président de la Cour des comptes.

La formation vise à faciliter aux participants la compréhension et le retraitement des données financières, la maitrise des méthodes et techniques de présentation et d’exploitation de documents et états financiers produits par les Collectivités territoriales et les sociétés d’Etat.

Pour le coordonnateur du PAGEF, le professeur Lambert N’galadjo Bamba, la Cour des comptes a un rôle important à jouer dans le contrôle de la « régularité et de la sincérité » des comptes.

« Il nous semblait important d’organiser ce séminaire afin de renforcer les capacités des acteurs sur les techniques d’analyse des états financiers », a poursuivi Pr Bamba, représentant à l’ouverture des travaux, le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances.

Les connaissances de la situation financière des entités et démembrements de l’Etat que sont les sociétés d’Etat et les sociétés d’économie mixte du portefeuille de l’Etat, les établissements publics à caractère industriel et administratif, et les collectivités territoriales seront également au menu de cette session de formation.

Le PAGEF est un projet d’appui institutionnel au gouvernement ivoirien, doté d’un budget de 15.968.353.380 Fcfa dont 13.455.895.880 Fcfa proviennent de la Banque africaine de développement (Bad) et 2.512.457.500 Fcfa déboursés par l’Etat.

Ce projet qui soutient essentiellement la mise en œuvre du Schéma directeur de réformes des finances publiques (SDRFP) a été signé le 14 juillet 2017.

PIG/ls/te/APA

Commentaires
Haut