Mali

Six soldats tués dans une triple attaque terroriste

APA – Bamako (Mali) – L’armée malienne s’est réveillée brutalement dimanche 24 avril après avoir essuyé des attaques simultanées « complexes » dans trois de ses bases du centre du pays.

Les offensives ont visé dimanche matin des camps militaires à Sévaré, Bapho et Niono, situés entre les régions de Mopti et Ségou. Selon un communiqué de l’armée, les « groupes armés terroristes » ont utilisé des « véhicules kamikazes bourrés d’explosifs ».

Une riposte « énergique » et « simultanée » des soldats a permis de « circonscrire les dégâts » même si six d’entre eux ont perdu la vie à Sévaré, « majoritairement dus à l’effondrement du poste de garde sous la force de la déflagration ». L’armée dénombre aussi la mort de onze « ennemis » dont le kamikaze et saisi plusieurs de leurs matériels.

Par ailleurs, elle répertorie vingt blessés dans ses rangs et des dégâts matériels importants, avec notamment un hélicoptère endommagé, au cours des trois assauts qui ont été revendiqués « par la katiba Macina, du prédicateur peul Amadou Koufa », d’après l’AFP. Cette unité de combattants est subordonnée à Iyad Ag Ghaly, chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), lié à Al-Qaïda.

« Ce dimanche matin, les moudjahidines de la katiba Macina ont frappé trois camps des FAMa (Forces armées maliennes) », affirme un message audio en langue bambara, citant Ségou, Bapho et Niono. « Nous avons frappé ces camps au même moment avec un intervalle de cinq minutes. (Outre les) morts, on leur a causé des dégâts matériels » et « détruit des camps », ont ajouté les jihadistes.

Toutefois, l’état-major général de l’armée salue « le professionnalisme des FAMa » et assure que la situation sur ces emprises militaires est « sous contrôle ». Il signale d’ores et déjà un renforcement du dispositif sécuritaire dans tous les camps militaires « sur l’ensemble du territoire » en vue de parer à ces types d’attaques « complexes », fréquents dans le centre du pays.

Déjà, « une unité FAMa en patrouille, sur l’axe Mourrah-Tenenkou, a été prise dans une embuscade par un groupe au cours de laquelle dix terroristes ont été neutralisés », souligne l’armée malienne.

ODL/cgd/APA

Commentaires
Haut