Communiqué de presse

La BAD fait la promotion de son plan d’action pour une main-d’œuvre africaine convoitée sur le marché de l’emploi

Abidjan, Côte d’Ivoire, 20 avril 2022/ — La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a organisé des consultations en visioconférence avec des ministres africains, des représentants de l’Union africaine, des fonctionnaires et des universitaires afin de recueillir des avis sur la mise en œuvre de son Plan d’action sur les compétences pour l’employabilité et la productivité en Afrique pour la période 2022-2025.

La première session, le 12 avril, s’est concentrée sur les pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe. La seconde, le lendemain, visait les pays d’Afrique centrale, du Nord et de l’Ouest. À travers ces consultations, les pays africains seront mieux outillés pour entériner le plan d’action de la Banque. Ces consultations permettront également de recueillir des contributions sur la manière dont le plan peut soutenir l’investissement dans l’enseignement supérieur, les sciences et les technologies, ainsi que dans l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP).

« Il s’agit d’une nouvelle étape dans le partenariat entre la Banque africaine de développement et ses pays membres régionaux, qui vise à doter la main-d’œuvre africaine de compétences recherchées sur le marché de l’emploi, a déclaré Beth Dunford, vice-présidente de la Banque chargée de l’Agriculture, du Développement humain et social. La jeunesse africaine a le potentiel pour devenir la plus grande ressource mondiale de main-d’œuvre productive et innovante, si elle est dotée de compétences de qualité et pertinentes ».

Le plan d’action intervient à un moment critique, où l’Afrique redouble d’efforts pour renforcer ses capacités scientifiques et technologiques en vue d’une société plus productive et innovante. La ministre de l’Éducation du Malawi, Agnes Nyalonje, a déclaré que le plan d’action était conforme aux aspirations de son pays en matière d’éducation et de développement des compétences. « Nous profiterons pleinement des investissements et de l’attention que la Banque souhaite apporter à l’enseignement supérieur et à l’enseignement technique et professionnel », a-t-elle assuré.

Le plan d’action Compétences pour l’employabilité et la productivité en Afrique est ancré dans la stratégie de la Banque pour l’emploi des jeunes en Afrique (2016-2025), qui vise à créer 25 millions d’emplois et à doter 50 millions de jeunes de compétences pertinentes. Le financement public de l’enseignement et professionnel et de l’enseignement supérieur sur le continent n’a pas suivi le rythme de la demande. Les déficits en matière d’infrastructures, comme le manque de salles de classe, de bibliothèques et de laboratoires, ont un impact négatif sur l’accès, la qualité et l’équité dans le secteur.

« Le gouvernement rwandais a placé le développement du capital humain en tête de son programme [de développement], l’enseignement technique et professionnel étant une priorité absolue, a déclaré Pascal Gatabazi, conseiller technique principal au ministère de l’Éducation du Rwanda. Le gouvernement a investi de manière significative dans l’enseignement technique et professionnel, et c’est pourquoi nous avons un ministère dédié aux technologies de l’information et à l’EFTP ».

Martha Phiri, directrice du Département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences à la Banque africaine de développement, a déclaré que la Banque s’appuiera sur des partenariats pour stimuler les investissements dans les infrastructures éducatives. Cela se traduira par une augmentation substantielle du nombre de diplômés africains étudiant les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques, ou poursuivant un enseignement et une formation techniques et professionnels. « Notre plan d’action met particulièrement l’accent sur les compétences numériques, l’apprentissage en ligne et l’entrepreneuriat », a précisé Phiri.

  • Cliquez ici pour consulter le plan d’action (https://bit.ly/3EtmJgS) de la Banque africaine de développement sur les compétences pour l’employabilité et la productivité en Afrique.
  • Pour partager votre point de vue sur le plan d’action sur les compétences pour l’employabilité et la productivité en Afrique, cliquez ici (https://bit.ly/3xFuD5j).

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB)

Commentaires
Haut