Education

Concours et examens professionnels: Sous le signe de la transparence et de l’égalité des chances

Le directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mamadou Binaté, procédant, le samedi 26 février, au lancement des épreuves écrites des quatre concours et examens, a invité les candidats à la sérénité et à la transparence.
En compagnie de la responsable de la Direction des examens et concours (Deco), l’inspecteur général Dosso Nimaga Mariam, l’émissaire du Pr Mariatou Koné a mis en garde aussi bien les candidats que les organisateurs. « Nous serons implacables pour lutter contre toute opération qui nuirait à la crédibilité de cet instrument de valeur », a prévenu le directeur de cabinet.
Avant d’indiquer sa présence sur le terrain. « Nous sommes sur le terrain pour nous assurer que toutes les conditions de transparence, d’égalité des chances sont réunies de manière à assurer la crédibilité du dispositif d’évaluation qui est destiné à sélectionner les personnes ressources qui vont encadrer nos enfants dans les écoles et celles qui vont gérer nos établissements c’est-à-dire nos lycées et nos collèges », a déclaré Mamadou Binaté.
Selon lui, l’un des grands défis du système éducatif est la qualité, c’est-à-dire la qualité des acquis scolaires. « Il faut s’assurer de sélectionner les meilleurs enseignants, les meilleurs gestionnaires », dit-il. « Le ministre et moi-même, sommes engagés à faire en sorte que tous nos dispositifs de sélection, nos instruments d’évaluation soient les plus crédibles pour que la jeunesse de Côte d’Ivoire, les sortants du système éducatif soient capables de soutenir la compétition internationale avec les jeunes du monde », a conclu le représentant du Pr Mariatou Koné.
En effet, les candidats au concours d’accès à la fonction d’adjoint au chef d’établissement (Ace) et ceux au concours d’accès à la fonction d’adjoint au directeur de Cafop (Adc) composent au lycée classique d’Abidjan.
Pour les Ace, nous notons 232 candidats pour 150 postes disponibles et le candidat doit être professeur de lycée ayant une ancienneté de 10 ans. Au niveau des Adc, ils sont au nombre de 6 pour 5 postes disponibles et le candidat doit être professeur de Cafop avec une ancienneté de 5 ans.
Le concours se déroulant en une journée, les candidats des deux concours composent en dissertation (coefficient 2) et en question pratique d’administration scolaire (coefficient 3). Les résultats de la première admissibilité seront connus le jeudi 31 mars 2022, suivis de l’entretien le samedi 23 avril et les résultats de la deuxième admissibilité prévus pour le vendredi 13 mai.
Les examens du Certificat élémentaire d’aptitude pédagogique (Ceap) et du Certificat d’aptitude (Cap) se déroulent au collège moderne du Plateau.
On note 104 candidats pour le Cap et il faut être instituteur adjoint et titulaire d’un Ceap avec une ancienneté de 3 ans. Et 286 pour l’examen du Ceap. A ce niveau, il faut être instituteur du privé titulaire du Bepc et d’une décision portant autorisation d’enseigner avec une ancienneté d’un an ou être un instituteur du public recruté par la fonction publique avec le Bepc avec une ancienneté d’un an.
Pour les deux examens, les résultats d’admissibilité seront connus le vendredi 25 mars et les inspections pédagogiques au cours de l’année scolaire 2022-2023.

Franck YEO

Lire la source

Commentaires
Haut