Il mobilisera environ 40.000 agents de terrains qui seront chargés durant 21 jours de sillonner tous les campements, hameaux et villages afin de collecter les données sur l’ensemble de la population, a-t-elle relevé.

Le processus de recrutement de ce personnel a été lancé le 10 août 2021 lors d’une conférence de presse animée par Mme Kaba Nialé et le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique, Mamadou Touré. Il est prévu s’achever le 21 septembre 2021.

Au total, ce sont 38.971 jeunes qui seront formés localement par le Bureau technique permanent du recensement (BTPR) avec l’appui de l’Agence emploi jeune.

A l’issue de la formation, 28.346 seront recrutés et affectés dans les différentes zones de dénombrement, aire de travail d’un agent recenseur comme agents recenseurs et 7.087 comme chefs d’équipe, encadrés par 400 superviseurs et 36 coordonnateurs régionaux.

Pour garantir la qualité des données collectées, le gouvernement ivoirien, à travers l’appui des Partenaires techniques et financiers, a mis à la disposition du projet 37.700 tablettes et accessoires.

Ce recensement de la population (RP 2021) est le cinquième que la Côte d’Ivoire organise et fait suite au quatrième recensement qui s’est déroulé en 2014. Il a été institué par un décret en août 2018 et comprend un Conseil national du recensement (CNR) présidé par le Premier ministre.

Il comprend également un Comité technique du recensement (CTR) présidé par le ministère du Plan et du développement et un Bureau technique permanent du recensement (BTPR), organe d’exécution technique logé à l’Institut national de la statistique.

Le Recensement général de la population et de l’habitat est une opération de dénombrement de la population qui vise à recueillir des données démographiques, sociales et économiques sur toute la population vivant sur le territoire national, qu’elle soit ivoirienne ou étrangère.

AP/ls/APA