Maroc

03 Septembre 2021 – Santé, économie et social au menu des quotidiens marocains

APA-Rabat (Maroc) – Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets notamment les vaccins anti-covid, la hausse du prix du pain à base de blé dur, la réforme su régime de retraite et les transferts des Marocains résidant à l’étranger.

+Le Matin+ écrit qu’alors que la campagne de vaccination contre la Covid-19 bat son plein, un certain nombre de citoyens continuent d’exprimer quelques réserves vis-à-vis de cet acte médical qui, craignent-ils, pourrait produire sur l’organisme des effets à long terme. « Et si on s’apercevait dans quelques années que ce vaccin nuit à l’organisme ? » s’inquiètent-ils.

En réponse, les experts assurent qu’il est scientifiquement impossible de voir surgir des complications provoquées par ces vaccins des mois après leur inoculation, et encore moins après des années. « L’écrasante majorité des effets indésirables apparaissent au plus tard 4 à 6 semaines après l’administration des vaccins», confirme Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, dans une déclaration au journal.

+L’Economiste+ indique que les consommateurs ont constaté depuis quelque jours que le prix du pain à base de blé dur a augmenté dans les boulangeries. La fourchette des prix varie en fonction du poids de la ration de pain: 1,50 DH à 2,50 DH.

En revanche, les prix du pain basique, fait avec du blé tendre, n’ont pas changé puisque l’Etat prend en charge le différentiel en cas de hausse. Lahoucine Azaz, président de la Fédération nationale de la boulangerie et de la pâtisserie du Maroc, explique cette augmentation par « la hausse du cours international de la farine de blé dur en raison de la sécheresse au Canada et de la germination du blé en Europe ».

+Aujourd’hui le Maroc+ fait observer que la réforme systémique tarde toujours, le gouvernement a préféré agir au cas par cas. Ainsi, une première réforme paramétrique a concerné dans un premier temps uniquement la Caisse marocaine de retraite (CMR).

Il y a quelques semaines un projet de loi visant à harmoniser l’âge de départ à la retraite au sein de la CMR avec celui du Régime Collectif d’Allocation de Retraite (RCAR), à savoir 63 ans, a été largement diffusé et les dispositions dévoilées à l’opinion publique. Tout comme la CMR, la réforme du RCAR devait être progressive. L’augmentation de l’âge de départ allait s’étaler en principe sur 3 ans.

+Al Bayane+ fait savoir que les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont élevés à plus de 54 milliards de dirhams (1 euro = 10,2 DH) au titre des sept premiers mois de 2021, contre 37,1 milliards DH durant la même période de 2020, indique l’Office des Changes.

Ces transferts ressortent ainsi en augmentation de 45,6%, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs de juillet. Ces indicateurs font également état d’un repli de l’excédent de la balance des échanges de services de 18,3% à 30,13 milliards DH. Cette situation fait suite à une baisse des exportations conjuguée à une hausse des importations, explique la même source, citée pat le quotidien.

HA/APA

Commentaires
Haut