Education

Examens scolaires en Côte d’Ivoire : 4 enseignants fraudeurs épinglés

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Quatre enseignants fraudeurs aux épreuves orales du Brevet d’études de premier cycle (BEPC) ont été épinglés à Abidjan et à Danané, annonce le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

Selon une note d’information du ministère transmise à APA, « ces cas de fraude, avec extorsion de fonds aux candidats, ont été constatés » dans les communes abidjanaises « de Marcory et d’Abobo » ainsi que « dans la ville de Danané », située dans l’extrême ouest du pays.

« Leurs auteurs ont été identifiés et subiront non seulement la rigueur de la loi mais s’exposeront à des mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’à la radiation », prévient le ministère dans cette note.

Le cas le plus retentissant est celui de la commune de Marcory, dans le sud d’Abidjan qui a été largement relayé sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’un enseignant fraudeur, fonctionnaire et professeur de collège rattaché à la direction régionale de l’Education nationale et de l’alphabétisation d’Abidjan 2.

Ce dernier se serait rendu coupable d’extorsion de fonds suivi d’intimidation sur la personne des élèves candidats à l’oral d’anglais du BEPC session 2021.

Selon cette note, « ces cas de fraude recensés et la détermination de la ministre Mariatou Koné, doivent une fois de plus interpeller l’ensemble de communauté éducative à s’inscrire résolument dans la dynamique de la transparence et de l’équité ».

« Je voudrais vous dire que déjà pour les épreuves orales, quelques enseignants ont été dénoncés. Ceux qui disaient, il faut donner tel montant pour obtenir telle note, bientôt vous allez les voir », a révélé la ministre, Mariatou Koné ce lundi après avoir visité à Adjamé et au Plateau quelques centres de composition des épreuves écrites du BEPC.

«La lutte contre la fraude et la tricherie est vraiment une réalité dans notre pays », a lancé la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation.

Cette session 2021 du BEPC compte au total 509 609 candidats dont 25063 candidats pour le test d’orientation. Sur cet effectif national de 509 609 candidats, l’on dénombre 229 494 filles, soit 47,36% contre 255 052 garçons, soit 52,63%.

PIG/ls/APA

Commentaires
Haut