Presse

Un réseau ouvre une formation « permanente » des journalistes

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le Réseau de formation des journalistes (RFJ), conduit par l’émérite journaliste et communicant ivoirien Noël Yao, ouvre à Abidjan une formation « permanente » des journalistes, selon une note transmise lundi à APA.

Avec une expérience de 40 ans de journalisme, Noël Yao, un ancien correspondant de Jeune Afrique (couvrant la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo) de 2000 à 2001, veut « aider à booster et promouvoir » les capacités des jeunes journalistes.

Plusieurs journalistes embrassent le métier sans avoir une formation de base dans des écoles spécialisées. De ce fait, certains ont « un énorme besoin de formation », constate M. Yao qui veut donner de solides rudiments à ces derniers.

« La formation se déroulera sur deux jours » pour chaque thématique, rapporte-t-il, tout en faisant observer que cette « formation à la carte concerne » les Techniques de rédaction (1), l’Éthique, la déontologie et les règles professionnelles (2).

Les autres thématiques sont les « droits de l’Homme et la presse (3), l’Initiation à la politique nationale, internationale et la presse (4), puis les questions économiques et sociales (5).

Cette formation, insiste M. Noël Yao, a pour cible les « jeunes journalistes qui démarrent le métier, qui n’ont pas eu de formation et qui ont besoin d’avoir un minimum de connaissances pour le métier ».

La session de formation professionnelle sera sanctionnée par une évaluation et une attestation, mentionne la note.

M. Noël Yao est journaliste professionnel, initiateur et premier président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), la principale faîtière des organisations de presse en Côte d’Ivoire. Il est également le président en exercice de l’Union des journalistes de la presse libre Africaine (UJPLA).

AP/ls/APA

Commentaires
Haut