Société

Le Collectif des syndicats des collectivités territoriales suspend sa grève

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le Collectif des syndicats des collectivités territoriales de Côte d’Ivoire a suspendu jeudi son mot d’ordre de grève de trois jours entamée la veille, appelant à la reprise du travail vendredi, à l’issue d’une Assemblée générale à Abidjan.

Réunis à la Bourse du travail d’Abidjan, les membres du Collectif des syndicats des collectivités territoriales ont décidé de reprendre le travail le vendredi 9 avril 2021 à partir de 7h. Et ce, à la suite d’une acclamation.

« On appelle nos camarades à reprendre le service », a dit le président du Collectif des syndicats des collectivités territoriales, Albert Vouandé Gue, par ailleurs secrétaire général du Syndicat national du personnel des collectivités territoriales.

Cette suspension du mot d’ordre de grève intervient après la suspension, par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, de l’application des dispositions d’une circulaire prise le 18 février 2021, qui suspendait le paiement des indemnités de départ à la retraite des agents des collectivités territoriales.

M. Vagondo explique que cette note ministérielle a lieu « dans le cadre de l’examen des conditions de départ à la retraite des agents localement recrutés des collectivités territoriales et entités décentralisées particulières et dans l’attente de nouvelles mesures visant à une meilleure prise en compte de la spécificité liée à cette catégorie de personnel ».

Concernant la revalorisation de la prime de transport, le président du Collectif des syndicats des collectivités territoriales Albert Gue a relevé que les responsables syndicaux allaient faire un travail avec les services techniques du ministère pour ressortir des montants selon les régions.

Sur la prise des arrêtés d’application du décret du 18 février 2015, portant organisation de la police municipale et la création de la direction centrale de ladite police, M. Gue a indiqué qu’ à l’issue d’une rencontre avec le ministre la veille, connaissant le dossier, s’en chargera.

« Il a précisé que les tenues des policiers municipaux varient d’une commune à une autre et qu’ il va mettre fin à cela afin qu’en voyant un policier municipal, on sache que c’est un policier municipal », a-t-il révélé.

Quant au point sur la mise en place effective du statut de la fonction publique territoriale, « le ministre nous a dit qu’il nous donne trois mois, le temps de comprendre le dossier parce que ça ne dépend pas de lui seul », a rapporté M. Albert Gue.

Pour le paiement effectif des arriérés de salaires de la Zone ex-CNO (Centre, Nord, Ouest), un protocole avait été arrêté sur un « morcellement, on devrait payer par tranche, mais il va préparer un décret qui sera pris pour qu’on commence à donner par tranche » ces indemnités, a-t-il poursuivi.

Saluant la « prédisposition » du ministre qui a signé la circulaire sur la suspension de l’application du 18 février 2021 lors de leur rencontre, mercredi, M. Albert Gue, s’est félicité de cet acte joint à la parole, avant d’ajouter « ce courrier, pour nous, c’est la plus grande victoire ».

« Nous suspendons le mot d’ordre de grève jusqu’à ce que nous épuisons tous les point de revendication avec le ministre de l’Intérieur et de la sécurité », a déclaré M. Karim Sanou, secrétaire général national, membre du Collectif des syndicats des collectivités territoriales.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut