Santé

Covid-19 : la Côte d’Ivoire élargit la vaccination aux personnes âgées de 18 ans et plus

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le Conseil national de sécurité (CNS) de Côte d’Ivoire, présidé par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, a prolongé vendredi l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 juin 2021 et élargi la vaccination de Covid-19 aux personnes âgées de 18 ans et plus.

« Afin de juguler la crise sanitaire liée à la Covid-19, le Conseil national de sécurité, après analyse, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 juin 2021 et d’élargir la vaccination aux personnes de 18 ans et plus », a déclaré à la presse le directeur de Cabinet du président ivoirien, Fidèle Sarassoro.

Le Conseil national de sécurité a en outre décidé de la décentralisation de la campagne de vaccination contre la Covid-19 , ainsi que de la poursuite et l’intensification de la sensibilisation en vue du strict respect des mesures barrières à travers le pays où le variant anglais a été détecté.

Depuis le 1er mars 2021, date de démarrage de la vaccination, près de 30.000 personnes ont déjà été vaccinées. La Côte d’Ivoire, selon M. Sarassoro, recevra à la fin du premier semestre 2021, au total, près d’un million de doses à travers l’initiative Covax.

La Côte d’Ivoire a reçu le 26 février 2021, 504.000 doses de vaccin AstraZeneca dans le cadre du mécanisme Covax. Ensuite, le pays a accueilli, au nom de l’amitié ivoiro-indienne, 50.000 doses d’AstraZeneca le 5 mars.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, sur la base du rapport du Comité de veille de la Covid-19 et des conclusions de l’OMS, a indiqué que les avantages du vaccin AstraZeneca l’emportent sur ses risques.

La campagne prenait jusque-là en compte pour la première phase, les personnes en première ligne, à savoir le personnel de santé, les forces de défense et de sécurité, les enseignants, les personnes âgées d’au moins 50 ans et les gens porteurs de maladies chroniques.

Dans l’optique de briser la chaîne de transmission de la Covid-19, le Conseil national de sécurité a exhorté les populations à respecter scrupuleusement les mesures barrières, tout en invitant les personnes cibles à se faire vacciner.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut