Sénégal

15 Mars 2021 – La presse sénégalaise rend hommage au chanteur Thione Seck

APA – Dakar (Sénégal) Par Oumar Dembélé – Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA traitent principalement du décès du célèbre chanteur Thione Seck.

« La dernière note d’un parolier hors pair », titre Le Soleil à propos du rappel à Dieu à 66 ans du père de Waly Seck, l’une des figures actuelles de la musique sénégalaise, emporté par une courte maladie dimanche.

Comme le quotidien national, L’AS est convaincu que « la musique perd son parolier » là où L’Observateur note que désormais « la voix dort ».

Sa mort représente une « trêve de belles paroles » pour le public, souligne Walf Quotidien.

Il entretenait comme une filiale paternelle avec ses jeunes fans. Voilà pourquoi Libération et Sud Quotidien ont dit en chœur : « Adieu papa Thione ».

Ce fut un « concert d’hommages » à son inhumation hier à Yoff, une commune périphérique de Dakar. Le lead vocal du Raam Daan « fait partie des repères de notre musique », selon Baba Maal, un autre baobab comme Youssou Ndour.

Ce dernier, surnommé « roi du mbalakh », un genre musical pop au Sénégal, confie que « c’est Thione Seck qui m’a présenté au grand public à Sorano », une salle artistique mythique de Dakar.

Pour le rappeur Didier Awadi, c’est une perte pour le pays et pour la musique africaine ».

Dans L’Observateur, son héritier musical Waly Seck ne termine pas sa phrase : « Papa Thione est parti, mais… ». Le journal revient par ailleurs sur « les cinq dates d’une carrière musicale hors norme ».

Sur la situation sociopolitique, EnQuête note « des relations heurtées » entre le chef de l’Etat Macky Sall et sa jeunesse. La tension est redescendue d’un cran après des jours de manifestations violentes qui ont causé une dizaine de morts. Selon le journal, il faudra plus qu’une enveloppe à milliards pour mettre fin aux hostilités.

Le khalife général des Mourides a pourtant offert 50 millions FCFA en soutien aux victimes des manifestations, titrent plusieurs journaux. Dans ce cadre, L’Observateur note que Serigne Mountakha Mbacké a posé des « actes éloquents d’un +père de la Nation+ » en participant, en sus de son soutien financier, à la médiation pour décrisper la situation sociopolitique.

En football, Stades s’interroge sur « quels Lions » le sélectionneur national va convoquer pour les matchs des éliminatoires de la Can 2022 contre le Congo et l’Eswatini, après que des clubs européens ont refusé de libérer leurs joueurs africains. C’est une « véritable équation » pour Aliou Cissé, avec des « cadres de la tanière plus qu’incertains » pour ces rencontres prévues dans moins de deux samaines.

Par contre le Guinéen Naby Keita a le « feu vert de Liverpool » pour affronter le Mali le 24 mars prochain à Conakry, informe le quotidien sportif.

En sports de combat MMA, Record informe que le lutteur sénégalais Bombardier est en Pologne depuis hier pour croiser le 20 mars Pudzianowski.

ODL/te/APA

Commentaires
Haut