Maroc

10 Mars 2021 – Santé et économie au menu des quotidiens marocains

APA-Rabat (Maroc) – La lutte contre l’épidémie de coronavirus, la légalisation du cannabis et le soutien financier apporté par la BEI au Maroc sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mercredi.

+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que la nouvelle suspension par les autorités marocaines des liaisons aériennes de plusieurs pays est « la preuve que l’on est encore loin de la fin de la pandémie ».

Le recul des chiffres et l’entame de la vaccination sont en réalité une étape où le risque est encore le plus élevé à cause du relâchement général et d’une baisse de vigilance, prévient le journal, notant que tant que l’immunité collective n’est pas encore atteinte au Maroc, la situation reste toujours précaire et peut basculer à tout moment, et en l’espace de quelques heures.

« C’est en ce moment que les pouvoirs publics doivent doubler l’effort de communication et d’information envers le grand public. Un retour en arrière serait dramatique d’autant plus que le plus dur a été fait », préconise-t-il.

Sur un autre registre, +Al Bayane+ souligne que le Maroc est sur le point de franchir un pas important vers la légalisation du cannabis à des fins médicales, pharmaceutiques et industrielles, s’inscrivant en cela dans une dynamique internationale.

Toutes les activités liées à la plantation, la production, la transformation et la commercialisation du cannabis et de ses produits seront désormais soumises au régime de licence qui nécessite une autorisation préalable, fait savoir la publication, ajoutant que c’est à notre pays de saisir cette opportunité et de se concentrer sur les atouts que représente le cannabis.

Selon la publication, le Maroc doit afficher son ambition de parvenir, à terme, à disposer d’une expertise marocaine et d’une industrie pharmaceutique capable de capter davantage de valeur ajoutée et à drainer des investissements étrangers pour se positionner sur le marché mondial.

+Maroc le Jour+ rapporte que la Banque Européenne d’Investissement (BEI) a mobilisé un total de 617 millions d’euros de financements (près de 6,7 milliards de dirhams) en faveur du Maroc en 2020, soit un doublement de l’activité par rapport à 2019, avec des décaissements accélérés, a indiqué Anna Barone, représentante de la BEI au Maroc.

La Banque s’est fortement mobilisée dans le cadre de l’initiative Team Europe afin de fournir un soutien urgent et rapide au Royaume dans sa lutte contre la pandémie de Covid-19, a-t-elle souligné lors d’un webinaire sur le bilan du groupe BEI au Maroc au cours de l’année 2020 marquée par le déclenchement de la crise sanitaire.

La BEI a ainsi apporté des aides de trésorerie immédiates et accélérées, à titre exceptionnel le déboursement de prêts déjà signés pour soutenir les petites et moyennes entreprises, a expliqué Mme Barone, citée par le quotidien.

HA/APA

Commentaires
Haut