Société

La société civile ivoirienne en conclave à Abidjan pour faire son bilan

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – L’Assemblée générale annuelle de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) s’est ouverte mercredi à Abidjan autour du thème: « Pour une société civile responsable » destinée à faire le bilan des activités réalisées par cette organisation pendant l’année écoulée, a constaté APA sur place.

Selon Mahamadou Kouma, le coordonnateur national de la CSCI qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ces assises, l’Assemblée générale est pour son organisation la tribune qui sert à rendre compte à tous les membres statutaires, des activités réalisées pendant les 12 derniers mois.

« Malgré l’environnement socioéconomique, politique et sanitaire difficile, nous avons pu ensemble, consolider nos acquis et ouvrir de nouvelles perspectives prometteuses. Toutefois, nous demeurons persuadés qu’il reste encore de nombreux défis à relever. Et c’est avec vous que nous nous engageons à les surmonter », a soutenu M. Kouma dans un discours.

Poursuivant, il a appelé les membres de la CSCI « à plus de responsabilité » en vue d’œuvrer pour leur autonomie financière.

« Au moment où nous faisons le point de nos activités à un an de la fin de notre mandature, nous voudrions vous inviter à une réflexion profonde relative à notre autonomie, à notre indépendance, une valeur qui nous est chère », a-t-il exhorté.

Malgré les difficultés, a indiqué auparavant, Nathalie Kouakou, la présidente du Comité d’organisation de ce conclave, « la CSCI n’a ménagé aucun effort pour la mise en œuvre efficiente du plan stratégique pour continuer à influencer les politiques publiques en Côte d’Ivoire ».

Cette Assemblée générale annuelle de la CSCI, la deuxième de la mandature du coordonnateur national Mahamadou Kouma a pour but de faire le bilan des activités réalisées au cours de l’année 2020 et recevoir des membres affiliés des avis et recommandations pour mieux orienter les perspectives 2021.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut