Maroc

17 Novembre 2020 – Politique et éducation au menu des quotidiens marocains

APA-Rabat (Maroc) – Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur les agissements des milices du polisario et l’affluence des étudiants américains vers le Maroc.

+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que cela fait des décennies que les bandits du polisario s’adonnent impunément à des trafics de tous genres en commençant par le détournement de milliards d’euros et d’aides alimentaires provenant de l’Union européenne et d’autres pays.

En mettant les pieds dans l’explosive région du Sahel pour y traquer le terrorisme, des pays européens et les États-Unis ont découvert les activités criminelles auxquelles s’adonnent les milices du polisario et qui en font un groupe terroriste à part entière, soutient la publication, rappelant que depuis une dizaine d’années, la liste des pays qui retirent ouvertement leur reconnaissance de cette entité imaginaire ne cesse de s’allonger.

Le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU est d’ailleurs venu pointer du doigt les mafieux et leurs mentors clairement et sans équivoque, relève le quotidien, ajoutant que les gesticulations de ces dernières semaines ne sont autres que les signes de la fin.

Pour sa part, +L’Opinion+ souligne qu’après sa manœuvre, pour le moins, ridicule sur le poste frontière d’El Guerguerat, et l’intervention professionnelle et non violente des Forces Armées Royales pour libérer la route commerciale, la machine à propagande des milices séparatistes a démarré sur les chapeaux de roues.

Un florilège de fake news (photos, vidéos, « dépêches d’agence »), facilement démasquables par de simples recherches sur la Toile, révèle un état de désespoir de cause, assure le journal, notant que le Maroc est aujourd’hui plus que jamais dans son droit et sur ses terres.

« Le Royaume garde une main tendue pour un règlement pacifique, réaliste et durable de cette situation qui en devient presque surréaliste. Et ça, ce n’est pas une fake news! », conclut-il.

+Le Matin+ rapporte que le nombre d’Américains poursuivant leurs études au Maroc a augmenté de près de 24% au cours de l’année académique 2018-2019.

Selon un récent rapport de l’Institut international pour l’éducation publié lundi, cité par la publication, le nombre des étudiants américains poursuivant leurs études au Maroc au cours de l’année académique 2018-19 a connu une hausse, passant de 1.411 à 1.749.

Le Maroc était de loin la destination la plus populaire en Afrique du Nord auprès des étudiants américains, devant l’Egypte, précise le rapport, réalisé avec le soutien du Bureau d’Education et des Affaires culturelles du Département d’Etat américain.

Au cours de la même période, le nombre des étudiants marocains poursuivant leurs études aux États-Unis a augmenté de 2,6 %, passant de 1.461 à 1.499, précise-t-on de même source.

HA/APA

Commentaires
Haut