Diplomatie

L’ONU dément le rapatriement de tout son personnel non essentiel en Côte d’Ivoire

ONU- Syrie -Antonio Guterres - Turquie - Russie

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le Bureau du coordonnateur résident des activités opérationnelles du système de développement des Nations unies (SNUD) en Côte d’Ivoire dément dans une note l’article du journal français Libération indiquant le rapatriement de tout son personnel « non essentiel ».

«Cette information est fausse et nous prions la rédaction du Journal +Libération+ de bien vouloir, dans les plus brefs délais, rectifier son article», écrit le Bureau du coordonnateur résident des activités opérationnelles du système de développement des Nations unies en Côte d’Ivoire.

Dans un article paru dans le journal “Libération” du 29 octobre 2020, et cité dans la revue de presse Afrique de Radio France internationale (RFI) du 30 octobre 2020, cet organe de presse fait mention de ce que les Nations Unies viennent d’annoncer « le rapatriement de tout leur personnel « non essentiel » ».

Le secrétaire général de l’ONU a appelé vendredi dans un message sur la Côte d’Ivoire tous les leaders politiques et d’opinion, ainsi que leurs partisans, à « s’abstenir de toute incitation à la violence, de répandre la désinformation et d’utiliser des discours de haine ».

L’élection présidentielle en Côte d’Ivoire se tient dans une atmosphère tendue. L’opposition a appelé ses militants à la désobéissance civile et au boycott du scrutin, ce qui a déjà occasionné des dizaines de morts dans le pays.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut