Insolite

Une Canadienne restitue des objets « maudits » volés à Pompéi (site antique enseveli en l’an 79 avant J.-C)

Quinze ans après son méfait, Nicole, une trentenaire canadienne, le regrette amèrement. Elle qui avait, à l’époque, visité Pompéi, en Italie, s’était permis de rapporter de son séjour quelques objets dérobés au passage. Bien mal lui en a pris : elle a fini par les renvoyer sous la forme d’un colis, évoquant des artefacts « maudits », explique Slate d’après une information du Guardian.

D’Italie, la touriste avait emporté avec elle deux carreaux de mosaïque, des morceaux d’amphore et un bout de céramique, qu’elle a fini par renvoyer à un agent de voyages de Pompéi. Dans le paquet, également, une lettre détaillant les malheurs advenus à l’autrice du larcin depuis 2005. « J’ai maintenant 36 ans et j’ai eu un cancer du sein deux fois. La dernière fois, ça s’est terminé par une double mastectomie », explique Nicole, évoquant également des objets « pleins d’énergie négative ». L’autrice de la missive ajoute qu’elle espère obtenir « le pardon de Dieu » et souhaite ne pas « transmettre cette malédiction à [sa] famille ou à [ses] enfants ».

Slate rappelle que la Canadienne désabusée n’est pas la seule à s’être mordu les doigts d’un vol commis à Pompéi, site antique enseveli en l’an 79 avant J.-C. Le média mentionne ainsi le témoignage d’un autre touriste ayant raconté au National Post avoir subi « traumatisme après traumatisme » après avoir dérobé un morceau de pierre antique. La cité, qui se visite à ciel ouvert, fait chaque année état de nombreux vols.

Lire la source : lepoint.fr

Commentaires
Haut