Insolite

Etats-Unis : Des étudiants organisaient des soirées Covid-19, pariant sur celui qui serait contaminé le premier

Les soirées débridées beer pong pourraient passer pour une réunion d’enfants sages. Des étudiants de la ville universitaire de Tuscaloosa, en Alabama, ont eu l’idée d’organiser des soirées Covid-19 pour s’infecter mutuellement et délibérément.

C’est ce qu’a indiqué Sonya McKinstry une membre du conseil municipal de la commune à ABC News. Le principe est assez simple : des personnes positives étaient invitées aux fêtes, les participants devaient ensuite parier sur qui aurait en premier des symptômes.
Le chef des pompiers de la ville, Randy Smith, a signalé dans un premier temps cette pratique lors d’une réunion. Au début il pensait qu’il s’agissait d’une rumeur tellement c’était gros. « Non seulement les bureaux du médecin ont aidé à le confirmer, mais l’État a confirmé qu’ils disposaient des mêmes informations », a-t-il indiqué.

Condamnation des autorités
De quoi susciter l’indignation des autorités locales alors que l’Etat d’Alabama est confronté à une flambée des hospitalisations, une quasi-pénurie de lits en réanimation et comptabilise plus 38.000 cas de coronavirus et 947 décès.

«Cela n’a aucun sens. Ils mettent de l’argent dans un pot… Et le premier à avoir le Covid le gagne», a indiqué, dépitée, Sonya McKinstry, interrogée par ABC News. L’élue se demande comment des gens peuvent intentionnellement participer à la propagation de la pandémie quand les autorités s’évertuent à la freiner.

Ce qu’avait fait début mars, l’Université d’Alabama en annulant ses cours en présentiel. En cas de tests positifs, les habitants doivent être placés en quarantaine, et s’ils y dérogent ils peuvent écoper d’une amende pouvant aller jusqu’à 500 dollars.

Lire la source : 20minutes.fr

Commentaires
Haut