Sénégal

09 Juillet 2020 – Une diversité de sujets au menu de la presse sénégalaise

APA-Dakar (Sénégal) Par Édouard Touré – Les quotidiens sénégalais reçus, ce jeudi à APA, traitent d’une diversité de sujets liés à la politique, au coronavirus, à l’affaire des gazelles impliquant le ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall et le décès du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly.

« Affaire des gazelles mortes dans la ferme du ministre de l’Environnement-Abdou Karim Sall, à ses Oryx et périls », titre L’Observateur, expliquant que « c’est un crime économique » et qu’une plainte est annoncée.

« Affaire des Oryx: Le faux du vrai », écrit EnQuête, là où L’As voit « le ministre Abdou Karim Sall dans le creux de la vague ».

Libération traite de la crise du coronavirus au Sénégal et affiche « les sombres prévisions de la Banque africaine de développement ». Dans le journal, la Bad note: « Le Sénégal a réalisé de bonnes performances et les perspectives 2020 et 2021 s’avèraient favorables. La crise pandémique pourrait réduire ces perspectives à néant ».

Dans son rapport, la Bad souligne que « sans tomber dans la récession, le Sénégal perdrait 4 à 6,7 points de pourcentage de croissance du Pib ».

« Bilan de l’OMS pour le continent: L’Afrique dépasse les 500.000 cas et 12.000 décès », titre Vox Populi, informant que le Sénégal affiche 141 morts et 37 cas graves.

Sud Quotidien revient sur les « violations du domaine public maritime dans la presqu’île du Cap-Vert » et parle d’une « vieille histoire qui risque de finir mal ».

« Gestion du pouvoir: Le président Macky Sall s’est-il isolé ou esseulé ? », s’interroge Direct News, pour lequel journal, « la machine du Macky manifeste des signes de grippe ». Selon nos confrères, il y a nécessité de ressusciter la Primature et de réorganiser le parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr).

« Accusé d’être un homme ambitieux en direction de 2024: Macky surveille Amadou Ba (ministre des Affaires étrangères) », lit-on à la Une de La Tribune.

« Afrique de l’Ouest: Risque de déflagration dans l’air », titre Walf Quotidien, estimant que « le décès de Gon Coulibaly redistribue les cartes » et « le syndrome ivoirien fait craindre le pire chez Ouattara et au-delà ».

« Décès du Pm Gon Coulibaly: Ado perd son candidat », écrit Le Quotidien.

TE/APA

Commentaires
Haut