Football

Lautaro au Barça, Griezmann à l’Inter : l’échange complètement fou qui enflamme le mercato

MERCATO – Alors que le Barça a fait de Lautaro Martinez sa priorité pour l’été prochain, l’Inter Milan, de son côté, compte bien tout faire pour garder son attaquant. Mais si cette mission venait à se compliquer, le club lombard a déjà un plan : un échange avec… Antoine Griezmann.

C’est une véritable partie de poker menteur qui a commencé entre le Barça et l’Inter Milan. En jeu, l’un des meilleurs attaquants d’Europe : Lautaro Martinez. Pour le recruter, et donc faire plier les Nerazzurri, le club catalan a déjà mis en place sa stratégie. Depuis plusieurs semaines, la presse catalane fait ainsi régulièrement sa Une sur l’international argentin. Récemment, Josep Maria Bartomeu, le président blaugrana, a plus ou moins confirmé cet intérêt. Et pour gagner la partie, le Barça a toujours une carte infaillible : Lionel Messi. Coéquipier de Lautaro en sélection, le sextuple Ballon d’Or serait plus que favorable à son arrivée.

Le salaire de Griezmann poserait problème

En face, l’Inter reste un adversaire redoutable. Depuis le début, le club lombard a toutes les cartes en main, avec notamment un contrat en béton jusqu’en 2023. Toutefois, il y a une faille : une clause libératoire de 111 millions d’euros. Mais est-il sérieux d’imaginer le Barça la payer au vu du contexte économique lié au coronavirus ? Au mieux, des joueurs pourraient être insérés dans le deal, histoire de faire baisser la note. Les noms d’Arturo Vidal et Junior Firpo reviennent avec insistance. De leur côté, les Nerazzurri en ont visiblement un autre en tête. « Et c’est une idée folle« , prévient la Gazzetta dello Sport.

Selon le quotidien italien, l’Inter pourrait en effet contrer l’offre catalane en soumettant un possible échange avec… Antoine Griezmann. « Une séparation en fin de saison est une hypothèse loin d’être exclue (…) Et elle pourrait déjà avoir été actée par le Barça« , écrit la GdS. Concernant la valeur des deux joueurs, elle serait plus ou moins similaire. L’un des obstacles majeurs pourrait concerner le salaire du champion du monde, estimé à 17 millions d’euros par an. Beaucoup trop pour les caisses de l’Inter. Il faudrait donc que « Grizou » accepte une réduction substantielle. Et sa volonté semble toujours celle de poursuivre au Barça après des premiers mois difficiles.

Pour l’instant, il s’agirait donc d’une simple idée émanant de l’Inter…

La suite sur Eurosport

Commentaires
Haut