Société

Confinement d’Abidjan: « Plus de 300 demandes de laissez-passer » enregistrées

ABIDJAN, 30 mars 2020 – 20H07 GMT [ALERTE INFO]- Plus de « 300 demandes de laissez-passer » dont « 85% » pour « des questions d’assistance funéraire à l’intérieur du pays », ont été enregistrées lundi à Abidjan à moins de 24 heures après le confinement de la capitale économique ivoirienne, a indiqué le commissaire Charlemagne Bleu,

« A midi nous avions plus de 300 demandes de laissez-passer comme si nous étions dans une situation normale. 85% de ces cas portent sur des questions d’assistance funéraire à l’intérieur du pays », a indiqué le commissaire Bleu, lors d’un point de presse.

Des demandes « vont recevoir des refus », car « le ministre de la Sécurité et de la protection civile ne sera pas à mesure » de les « satisfaire », a-t-il prévenu, indiquant que leur dépôt est délocalisé à l’école de police d’Abidjan.

Le commissaire Charlemagne Bleu a appelé « à comprendre que les Forces de défense et de sécurité ne veulent pas contraindre » les populations à « rester chez » elles, invitant « chacun (à faire) sa part de sacrifice en acceptant les mesures édictées par le gouvernement » pour lutter contre la maladie à coronavirus (Covid-19).

Initialement prévu, le 26 mars, le confinement d’Abidjan est entré en vigueur dimanche à minuit.

Concernant les violations du couvre-feu, le commissaire Bleu a indiqué que 421 personnes ont été interpellées, 76 engins pris en flagrant délit de violation, 36 cas d’assistance de personnes dans des situations d’urgence sanitaire et cinq corps de mort naturelle ont été enlevés dans différents domiciles, depuis le 24 mars, date d’entrée en vigueur de la mesure.

EFI

Commentaires
Haut