Non classé

Covid-19/couvre-feu: pas de fermeture des stations en Côte d’Ivoire «avant 19h»

Le ministre ivoirien du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- Le ministre ivoirien du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé a indiqué jeudi avoir instruit les gérants de stations-services de « ne pas fermer avant 19h » suite au couvre-feu instauré pour éviter la propagation du coronavirus (Covid-19).

« Nous avons demandé à chacune des stations de ne pas fermer avant 19h00, le couvre-feu est à 21h et nous leur avons demandé qu’aucune fermeture ne se fasse avant 19h » pour permettre à l’ensemble des usagers et des populations de pouvoir se ravitailler en produits pétroliers, a dit M. Abdourahmane Cissé.

Le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables s’exprimait face à la presse à la suite une visite de stations-services à Abidjan, pour constater si les mesures sanitaires pour éviter la propagation du Coronavirus étaient respectées et traduites sur le terrain dans le secteur des hydrocarbures.

Vu les regroupements des populations dans le pays, dans les lieux de loisirs, en dépit de la progression des cas confirmés du Covid-19, le chef de l’Etat Alassane Ouattara, a décrété un couvre-feu sur une période de 15 jours de 21h00 à 5h00 du matin.

« Donc, avant 19h, aucune station ne doit être fermée », a insisté M. Abdourahmane Cissé qui a invité les populations à lui remonter l’information en cas de non-respect de cette disposition. Il s’est dit « satisfait » du lavage des mains dans les stations-services.

Il s’est félicité qu’à chaque fois qu’il doit être utilisé le terminal pour le paiement, il y a un lavage automatique qui est effectué, ainsi que le port de gants par tous les agents au niveau des stations.

« Nous avons écrit aux gérants des stations pour leur demander de respecter les règles d’hygiène », a-t-il fait savoir, tout en appréciant les gestes barrières, notamment le « lavage systématique » des mains qui est effectué lorsque les usagers vont par exemple dans les boutiques des stations-services.

Concernant l’approvisionnement du pays en produits pétroliers dans ce contexte de ralentissement de l’activité économique dû à l’épidémie du Covid-19,  M. Abdourahmane Cissé a rassuré que la Côte d’Ivoire dispose aujourd’hui de « plus d’un mois de stock de produits pétroliers ».

En plus de cela, dira-t-il, les activités continuent avec l’arriée de bateaux, la poursuite des activités de la Société ivoirienne de raffinage (SIR, publique) qui fonctionne normalement. En outre, son ministère fait un « suivi régulier de l’approvisionnement en stock » des produits pétroliers.

« Je lance un message, un appel à l’ensemble de nos concitoyens de respecter ces mesures, car cela y va de l’intérêt de la Nation », a-t-il déclaré, insinuant que l’usager reste dans son véhicule et l’agent de station lui donne le gel pour se désinfecter les mains.

Cette visite des stations-services intervint après celle du secteur de l’énergie. La Côte d’Ivoire prend des dispositions afin de casser la chaîne de propagation du Coronavirus (Covid-19) qui a atteint à ce jour 80 personnes dont trois déclarées guéries.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut