Communiqué de presse

La Chambre africaine de l’énergie met fin à son partenariat avec Africa Oil & Power

La fin du partenariat reflète une nouvelle stratégie pour la Chambre de se concentrer sur les questions clés relatives à l’industrie

Photo : Archives

La fin du partenariat reflète une nouvelle stratégie pour la Chambre de se concentrer sur les questions clés relatives à l’industrie

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 9 mars 2020/ — La Chambre africaine de l’énergie annonce la fin de son partenariat avec Africa Oil & Power, qui était en vigueur depuis 2018. Dans le cadre de ce partenariat, la Chambre a soutenu Africa Oil & Power dans l’organisation de plusieurs événements internationaux et conférences d’investissement très réussis. La fin du partenariat reflète une nouvelle stratégie pour la Chambre de se concentrer sur les questions clés relatives à l’industrie et de mettre en œuvre ses propres stratégies de sensibilisation aux investissements.

« Nous remercions sincèrement Africa Oil & Power pour leur travail acharné jusqu’à présent », a déclaré Nj Ayuk, président de la Chambre africaine de l’énergie et auteur de ‘Des milliards en jeu : L’avenir de l’énergie et des affaires en Afrique’. « Grâce à notre partenariat, nous avons pu travailler sur des projets très importants et des conférences stratégiques au Soudan du Sud, en Angola, en Afrique du Sud, en Guinée équatoriale et au Royaume-Uni. Nous pensons que ceci n’est qu’un début et nous leur souhaitons le meilleur pour l’avenir. »

La Chambre africaine de l’énergie reste ouverte et déterminée à soutenir les initiatives et les efforts qui visent à faire avancer des initiatives bénéfiques pour tous les Africains. À partir de 2020, la Chambre affectera des ressources plus importantes à des questions clés qui, selon nous, sont importantes pour l’industrie pétrolière, telles que la création d’un environnement propice à la croissance de l’industrie de l’énergie, l’attraction d’investissements en Afrique, la mise en œuvre de baisses d’impôts et de meilleurs régimes fiscaux, le soutien de la monétisation du gaz, la promotion des femmes dans l’énergie, le développement du contenu local, la lutte contre la pauvreté énergétique et le développement d’opportunités pour que la diaspora africaine puisse jouer un rôle dans le développement de nos ressources naturelles.

La Chambre africaine de l’énergie continuera de travailler en partenariat avec plusieurs événements et conférences, dont la liste peut être consultée sur son site Web www.EnergyChamber.org.

Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Commentaires
Haut