Yamoussoukro D.A.

Zatta : une intoxication alimentaire fait un mort et deux malades en réanimation

Afrique - plat - cuisine - sante- manger - repas - intoxication alimentaire - Tchad - Burkina

Plongées dans un coma profond, nous n’avons pas pu recueillir les versions des malades

Photo : Archives

Le village de Zatta, situé à 20 km de Yamoussoukro, sur l’axe menant à Bouaflé, est sous le choc depuis le 1er mars. La consommation de beignets à base de banane plantain et de farine de maïs est à l’origine d’une intoxication alimentaire qui a déjà fait un mort. Il s’agit du petit Othniel, élève de 9 ans, au groupe scolaire Zatta 2. Deux autres personnes en souffrent terriblement.

C’est aux environs de 19h que dame Assémien Affoué Rosine a consommé des beignets confectionnés par elle-même, avec ses deux enfants Kouakou Ahou Sara, âgée de 10 ans et le plus petit Kouakou Kouadio Othniel.

Selon leur grand-mère, Kouassi Élise, absente de la maison au moment des faits, c’est Affoué Rosine, sa fille, qui l’appelle pour qu’elle rentre immédiatement parce qu’elle a un malaise. Elle arrive aussitôt et voit son enfant et ses petits-enfants complètement raides. Elle alerte à son tour le voisinage qui parvient à réanimer la mère. Entre-temps, le petit Othniel, tout raide, vomit abondamment et fait les selles.

Tous les trois sont aussitôt transportés au dispensaire de Zatta pour en savoir davantage. Le personnel médical évacue les intoxiqués au Centre hospitalier régional de Yamoussoukro où ils sont pris en charge. Malheureusement, Kouakou Othniel suffoque et décède. Quant à Assémien Affoué Rosine et la petite Ahou Sara, elles luttent encore contre la mort. Plongées dans un coma profond, nous n’avons pas pu recueillir leurs versions des faits.

Mais ce dont le village et la grande-mère sont convaincus, c’est que ce drame qui frappe la famille est lié à la consommation des beignets appelés en langue locale « klaklo ».

Qu’est-ce qui a causé cette situation déplorable ? Les prélèvements de vomissures ainsi que les beignets recueillis par le Chr permettront certainement d’élucider cet autre cas d’intoxication alimentaire.

Lire l’article entier sur Fraternité Matin.

Commentaires
Haut