Bénin

25 Février 2020 – La culture se paie la une des médias béninois

APA – Cotonou (Bénin) De notre correspondant : Ulvaeus Balogoun – La Réhabilitation du patrimoine touristique national et la question de la restitution des biens culturels pillés par la France durant la colonisation sont les sujets abordés par les quotidiens béninois parvenus ce mardi à APA.

« C’est parti pour la rénovation du fort portugais de Ouidah ! » informe La Nation. À en croire ce quotidien, « La rénovation du fort portugais de Ouidah rentre dans le cadre du vaste chantier de réhabilitation de la cité historique de Ouidah (Sud-est du pays) pour en faire un centre touristique par excellence ». Ce projet, selon le journal, entre dans le cadre de « l’amélioration de la qualité de l’offre touristique du Bénin et la valorisation de son histoire et de son patrimoine culturel ainsi que par la promotion de ses reliefs et autres attraits naturels ».

Soleil Levant au sujet de cette réhabilitation fait remarquer que « Talon concrétise un vieux rêve des enfants de Ouidah ». Le quotidien signale que « La réhabilitation du fort portugais va se dérouler en deux phases. La première qui a démarré officiellement, ce lundi 24 février, consistera en la réhabilitation de l’existant, c’est-à-dire du bâtiment originel du fort. Ce chantier est prévu pour durer dix mois pour compter du 1er mars 2020. Une seconde phase est attendue. Elle se consacrera à la construction du Musée international de la mémoire et de l’esclavage (le Mime) dont les études sont très avancées. Les travaux coûteront la somme de deux milliards huit cent quarante-trois millions six cent vingt-neuf mille cent trente-cinq Francs Cfa (2.843.629.135) F Cfa et leur fin est attendue pour le 30 décembre prochain ».

Le Matinal ajoute « Ouidah bientôt un pôle touristique par excellence » et Fraternité écrit « 10 mois pour la réhabilitation du fort portugais ». Sur la restitution des biens culturels, La Nation fait savoir « Le point des avancées et les dispositions pratiques de mise en œuvre de la coopération patrimoniale et muséale ».

Selon le journal, en fin de semaine dernière une délégation ministérielle béninoise était en séjour en France dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de travail commun signé par les deux pays en décembre dernier.

Soleil Levant estime que « Un pas vient d’être encore fait pour la restitution des 26 œuvres au Bénin ».

Au cours de cette rencontre, explique le journal, il était question des dispositions pratiques de mise en œuvre du Programme de travail commun mais aussi d’échanger autour de certains points relatifs à la restitution de ces trésors patrimoniaux.

Les Pharaons ajoutent « De nouvelles avancées dans le processus. »

UB/cgd/APA

Commentaires
Haut