Economie

La Côte d’Ivoire veut lever 230 milliards Fcfa sur le marché des Eurobonds

Le pays, engagé dans plusieurs secteurs, cumule aujourd’hui un taux d’endettement de 48% du PIB (contre 66% en 2011)

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – La Côte d’Ivoire envisage de lever 230 milliards Fcfa sur le marché des Eurobonds, a annoncé jeudi le Premier ministre ivoirien, chargé du Budget et du portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly, lors d’une conférence de presse à la Primature.

L’Etat ivoirien devrait lever, pour l’exercice 2020, un volume de « 1.492 milliards Fcfa » sur le marché régional et international dont 230 milliards Fcfa « pour les Eurobonds », a indiqué M. Gon Coulibaly à la suite d’une question d’un journaliste.

En plus du marché régional des discussions sont en cours avec les banques pour accompagner l’Etat dans cette mobilisation de ressources, a fait savoir le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, insinuant que le gouvernement est en train de voir « la meilleure période ».

Au niveau du déficit budgétaire, il a fait observer que la Côte d’Ivoire a atteint un taux de 3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2019 et pour 2020 le pays envisageait un pourcentage « en dessous de 3% » du Produit intérieur brut.

La dette de la Côte d’Ivoire en 2011 était, après la crise postélectorale, estimée à plus de 6.000 milliards de Fcfa. Le pays, avec ses énormes programmes de développement engagés dans plusieurs secteurs, cumule aujourd’hui un taux d’endettement de 48% du PIB (contre 66% en 2011).

AP/ls/APA

Commentaires
Haut