Ghana

Suspension de professeurs demandant du sexe pour des notes

Le professeur Ransford Gyampo s’est vu imposer une suspension de six mois sans traitement à compter du 1er janvier

Photo : Archives

APA-Accra (Ghana) – Les deux professeurs ghanéens accusés d’avoir demandé du sexe à leurs étudiants pour obtenir de bonnes notes ont été suspendus par l’université Legon, a appris APA mardi.

Le professeur Ransford Gyampo s’est vu imposer une suspension de six mois sans traitement à compter du 1er janvier, tandis que le Dr Paul Butakor est suspendu pour quatre mois sans traitement à compter du 1er janvier 2020.

La sanction a été annoncée dans un communiqué publié mardi par Stella A. Amoa, Directrice des affaires publiques de la première université du Ghana.

Les deux professeurs doivent suivre une formation à l’université du Ghana sur la politique de Legon sur le harcèlement sexuel et l’inconduite, ainsi que sur le code de conduite pour le personnel académique de l’institution universitaire.

Ils doivent également recevoir une évaluation positive après la formation, avant la reprise de leurs fonctions.

DAP/GIK/fss/te/APA

Commentaires
Haut