Bénin

18 Février 2020 – Elections communales et économie au menu des quotidiens béninois

APA-Cotonou (Bénin) De notre correspondant: Ulvaeus Balogoun – Le budget des élections communales et municipales de mai 2020 par la Commission Electorale Nationale Autonome (Cena) et la mise en service d’une plateforme digitale pour la création en ligne des entreprises occupent la Une des quotidiens béninois reçus mardi à APA.

Le quotidien national La Nation révèle que « près de sept milliards f cfa » sont dégagés pour l’organisation des communales et municipales.

Selon le journal, « les institutions impliquées dans l’organisation des élections communales et municipales de mai 2020 ont tenu, hier, une conférence budgétaire pour amender et arrêter le budget. Ainsi, cinq milliards 200 millions de francs cfa sont mis à la disposition de la Cena sur un budget total arrêté à 6 milliards 993 millions 528 mille 200 francs cfa ! ».

La même information est reprise par Le Potentiel qui note : « Le budget relatif au financement du processus électoral estimé à près de sept milliards de f cfa ».

Nos confrères précisent la part qui revient à chaque institution de l’État impliquée dans le processus et soulignent que les décaissements se feront de façon à assurer l’organisation des élections dans de bonnes conditions et dans le respect des règles budgétaires et comptables en République du Bénin.

Le Béninois Libéré donne « le détail des sept milliards f cfa » et répartit : « 620 millions f cfa pour la Cour suprême ; 200 millions f cfa pour la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication ; 35 millions f cfa pour le ministère de la Justice et de la Législation ; 154 millions f cfa pour le ministère de la Communication et de la Poste ; 351 millions 690 mille f cfa pour le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique ; 322 millions 838 mille 200 f cfa pour le ministère de la Défense nationale et 110 millions f cfa pour le ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale ».

L’amélioration du climat des affaires est l’autre sujet traité par les quotidiens, notamment la mise en œuvre d’une réforme majeure par l’Agence de Promotion des Importations et des Exportations (Apiex).

« La plateforme Monentreprise.bj officiellement lancée », constate La Nation, expliquant qu’il s’agit de la matérialisation d’une réforme entrant dans le cadre de la modernisation et de la formalisation en ligne des entreprises.

De son côté, Le Potentiel renchérit : « Pour faciliter la création d’entreprise au Bénin, l’APIEX lance la plateforme digitale Monentreprise.bj ».

Selon le journal, avec la mise en place de cette solution digitale, plusieurs avantages de formalisation s’offrent aux personnes qui souhaitent entreprendre. Il s’agit, entre autres, de la mise à disposition de l’usager de façon électronique et instantanée des documents administratif comme l’extrait du registre de commerce, l’attestation d’immatriculation des entreprises à l’IFU, la déclaration d’établissement de l’entreprise à la direction générale du travail, sans oublier la carte d’importateur ou la carte professionnelle.

UB/te/APA

Commentaires
Haut