Politique

L’épouse d’Alain Lobognon invite Macron à demander la libération de son époux

Selon elle, « le silence de l’Elysée dans ce qu’il se passe actuellement en Côte d’Ivoire est une prime à la persécution des démocrates »

Photo : DR

Abidjan, 14 février 2020 – 09H42 GMT [ALERTE INFO] – Amira Lobognon, l’épouse du député ivoirien Alain Lobognon, a invité le président français Emmanuel Macron à demander la libération de son époux Alain Lobognon et ses « camarades » proches de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, détenus depuis le 23 décembre 2019, dans une lettre.

« Réagissez Monsieur le président en demandant la libération de mon époux et de ses camarades qui ont fait le choix de ne pas militer dans un parti autre que ceux qu’ils ont librement créés et animent au quotidien, en appelant à l’organisation d’élections démocratiques, inclusives, justes et transparentes », a écrit Mme Lobognon dans son courrier.

Le 23 décembre 2019, date du retour manqué de M. Soro en Côte d’Ivoire, 15 de ses proches et collaborateurs ont été interpellés à l’issue d’une conférence de presse au siège de leur mouvement Générations et peuples solidaires (GPS) à Cocody (Est d’Abidjan) et écroués.

« Mettez fin aux souffrances de ces détenus politiques, mettez fin à cette indifférence synonyme de complicité qui résonne en Côte d’Ivoire comme un permis de la France pour détruire des acquis démocratiques », a-t-elle ajouté.

Lire aussi :
Lobognon, Soul to Soul et Babou Traoré transférés à Grand-Bassam et Toumodi

« La France en Côte d’Ivoire ne doit pas jouer la carte de la neutralité, elle doit exiger le respect des droits et des libertés citoyennes y compris les droits de l’opposition », a estimé Amira Lobognon.

Selon elle, « le silence de l’Elysée dans ce qu’il se passe actuellement en Côte d’Ivoire est une prime à la persécution des démocrates ».

En janvier, Mme Lobognon avait sollicité l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire Gilles Huberson, pour la libération de son époux.

EFI

Commentaires
Haut