Politique

Présent à La Haye pour le procès Gbagbo, Affi rend visite à Blé Goudé (parti)

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Présent à La Haye pour le procès Laurent Gbagbo concernant la liberté restrictive, Pascal Affi Nguessan, président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), a rendu visite à Charles Blé Goudé, co-accusé de l’ex-chef d’Etat de Côte d’Ivoire, selon une note du parti dont APA a reçu copie.

« Présent à La Haye dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo, vendredi 7 février 2020, de 16h à 18h, le président du FPI a tenu à rendre une visite de compassion à son jeune frère, Charles Blé Goudé», président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), indique une note du FPI.

Cette visite visait à « lui témoigner sa solidarité et celle du FPI dans les difficiles épreuves judiciaires et pénitentiaires qu’il a traversées et qu’il continue de subir avec M. Gbagbo, en dépit de leur acquittement survenu le 15 janvier 2019 », mentionne la note.

Les deux personnalités politiques ont échangé « dans une ambiance particulièrement chaleureuse et conviviale (et) passé en revue l’actualité politique et sociale de la Côte d’Ivoire », poursuit la note d’information.

Tous deux ont souhaité que la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire « ne soient pas qu’un vain slogan politique mais se traduisent par des actions concrètes en faveur du rassemblement, en terre ivoirienne, de toutes les filles et de tous les fils (du pays), dans les diversités politiques, sociales et religieuses ».

Par ailleurs, une autre note d’information annonce que l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo a reçu samedi à déjeuner Pascal Affi NGuessan, président du FPI.

« Au cours du déjeuner les deux personnalités ont fait un large tour d’horizon de l’actualité nationale et internationale, du processus de réconciliation en Côte d’Ivoire et des perspectives d’une paix durable et inclusive entre ivoiriennes et ivoiriens », souligne cette note, ajoutant que « le Président Gbagbo a réitéré au président Affi sa volonté que le parti aille à l’unité, de façon méthodique et durable ».

En retour, le président Affi a rassuré le président Gbagbo qu’il « mettra tout en œuvre afin que l’unité du parti dont il a toujours fait son cheval de bataille depuis déjà plusieurs années soit une réalité palpable dans les prochaines semaines ».

Reconnu par la justice ivoirienne comme le président statutaire du FPI, le parti crée par Laurent Gbagbo, Pascal Affi N’guessan a annoncé qu’ « il entreprendra des démarches auprès des plus hautes autorités de l’Etat afin de leur proposer un plan inclusif de réconciliation nationale ».

M. Affi avait déjà eu un premier tête-à-tête avec son mentor Laurent Gbagbo à Bruxelles le 3 janvier 2020. Lui et l’ex-président ivoirien ne s’était pas revu depuis 2011, après la crise postélectorale qui a fait plus de 3 000 morts dans le pays.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut