Oumé

Un fils tue son père à coups de pilon

Ce parricide a créé l’émoi dans le campement

Photo : DR

Un individu d’une trentaine d’années est accusé d’avoir tué son père, un septuagénaire, à coups de pilon, à N’Gorankro, un campement de la sous-préfecture d’Oumé, a-t-on appris auprès des habitants du campement.

Selon nos sources, le présumé meurtrier, fils de la victime, réclamait à son père une dette portant sur la somme de 61 000 francs Cfa.

Au dire des témoins, le fils tombé malade s’était rendu à Abidjan pour des soins. A son retour, à la fin du même mois de décembre, il constate la disparition de son sac contenant la somme de 61 000 francs Cfa. Il interroge son père qui reconnaît avoir pris cet argent pour faire face à des besoins urgents de la famille. Mais, le patriarche promet de lui rembourser après la vente de ses produits de rente.

Le 15 janvier, le jour des faits, très tôt le matin, il exige à nouveau son argent. N’ayant pas obtenu gain de cause, il se saisit d’un pilon et assène plusieurs coups à la nuque de son père qui rend l’âme. Laissant le corps de ce dernier baigner dans le sang, il prend la fuite pour une destination inconnue.

Ce parricide a créé l’émoi dans le campement, indique-t-on.

Source : Fratmat.

Commentaires
Haut