Sport

Bryant, Sala, Chapecoense… ces crashes qui ont endeuillé le sport

Le crash d’hélicoptère au bord duquel Kobe Bryant et sa fille Gianna a perdu la vie, n’est pas sans en rappeler d’autres

Photo : DR

La légende du basket-ball américain Kobe Bryant a perdu la vie lors de l’accident de son hélicoptère, dimanche. Un drame qui n’est pas sans en rappeler d’autres. Par Guillaume Paret

Torino – 1949
La catastrophe aérienne de Superga a profondément marqué l’histoire du football italien. Le 4 mai 1949, aux alentours de 17 heures, l’appareil FIAT G-212 de la compagnie transalpine Aeritalia s’écrase contre la colline de Superga. Parmi les victimes figurent 18 joueurs du Torino, ainsi que le staff technique et une partie des dirigeants du club. Cette équipe, qui revenait d’un match amical disputé à Lisbonne contre le Benfica, est considérée comme l’une des plus belles du Calcio, toutes époques confondues. Elle est déjà l’une des rares, en Italie, à avoir associé la gagne au beau jeu avec notamment cinq titres de champion d’Italie d’affilée (le dernier décerné à titre posthume). Elle détient aussi un record étonnant : 10 joueurs de cette formation du Torino ont figuré dans un onze titulaire de l’équipe nationale d’Italie. C’était en 1947 face à la Hongrie.

Autant dire que cette catastrophe ne décime pas seulement l’équipe turinoise, mais le football italien dans son ensemble. Plusieurs centaines de milliers de personnes étaient présentes au cortège funéraire. Une chapelle fut dressée en France au Parc des princes avant la finale de la Coupe de France. En Argentine, le club de River Plate décida de jouer parfois des matches avec le maillot grenat, la couleur du Torino, pour rendre hommage aux victimes. Sous l’impulsion du Torino, la Squadra Azzurra était favorite du Mondial 1950. Le destin en a décidé autrement…

Marcel Cerdan – 1949
Le 27 octobre 1949, Marcel Cerdan, champion de France de boxe prend le Lockheed Constellation F-BAZN, qui assurait la liaison Paris-New York, pour rejoindre sa compagne Édith Piaf et s’entraîner pour sa revanche contre Jake LaMotta. L’avion n’arrivera jamais à bon port. Il s’écrase dans la nuit du 27 au 28 sur le Pico de Vara, une montagne de l’île São Miguel, dans l’archipel des Açores. Parmi les 48 passagers de l’avion, aucun survivant.

Manchester United – 1958
Le 6 février 1958, aux alentours de 15 h 10, l’avion Airspeed AS.57 Ambassador du vol 609 British European Airways s’écrase au décollage sur la piste de l’aéroport de Munich. Il y a 44 passagers à bord. Parmi eux, l’équipe de Manchester United. On compte 23 survivants, dont le jeune Bobby Charlton et le légendaire coach Matt Busby.

Les Red Devils revenaient d’un match de Coupe d’Europe des clubs champions disputé à Belgrade, l’aéroport de Munich faisant office d’escale de ravitaillement. Duncan Edwards, appelé à devenir l’un des meilleurs joueurs du monde, ne survit pas au crash. Dix ans plus tard, les mêmes Bobby Charlton et Matt Busby, ainsi que Bill Foulkes, lui aussi rescapé, soulèveront cette coupe d’Europe. Il faut bien avouer que ce drame a été exploité par les cellules marketing du club pour nourrir la légende de Manchester United. Elle constitue une date-clé dans son histoire, une sorte de point zéro.

Danemark – 1960
Le 16 juillet 1960, huit footballeurs danois périssent alors que leur avion s’abîme dans le détroit d’Øresund. Ils devaient jouer un match d’essai avec la sélection nationale et tenter ainsi leur chance pour figurer dans l’équipe olympique des JO de 1960. Malgré ce drame, les Scandinaves trouveront la force de décrocher la médaille d’argent.

Argentine – 1972
Le 13 octobre 1972, un avion en provenance d’Uruguay transportant une équipe de rugby, leurs amis et leurs familles arrive dans la région des Andes en Argentine. À la suite d’une erreur de calcul, l’appareil s’écrase sur un glacier dans une zone reculée, à proximité de la frontière. Le choc est terrible. Les 16 rescapés de ce drame attendront deux mois avant l’arrivée des secours. Pour survivre, ils expliqueront avoir dû manger les corps des passagers décédés, conservés dans le froid et la neige.

Pérou – 1987
Le club de l’Allianza Lima perd pas moins de 43 de ses membres dans un crash aérien survenu au large de la commune de Ventanilla, le 8 décembre 1987. Seul le pilote a survécu à ce crash. Pour continuer le championnat péruvien, le club évolue avec son équipe réserve et des joueurs venus d’autres clubs lui sont prêtés.

Zambie – 1993
L’équipe nationale de Zambie se trouvait dans un avion qui s’est abîmé dans l’océan Atlantique, le 27 avril 1993. Dix-huit footballeurs et plusieurs membres du staff technique périssent dans ce crash. Il s’agissait de l’une des meilleures formations du continent. Mais elle réussit le miracle de surmonter, sportivement, ce drame, en se hissant en finale de la Coupe d’Afrique des nations. Kalusha Bwalya, le meilleur joueur zambien de cette époque, n’était pas présent à bord de l’appareil et a guidé la relève pour aller aussi loin dans ce tournoi.

Chapecoense – 2016
Le 28 novembre 2016, un appareil British Aerospace 146 de la compagnie bolivienne Lamia, transportant 72 passagers et 9 membres d’équipage, s’écrase en Colombie dans une zone montagneuse, peu avant son atterrissage près de Medellin. À bord de ce vol, une équipe brésilienne de football du club de Chapecoense, qui se rendait dans la région pour jouer le match aller de la finale de la Copa Sudamericana 2016 contre le club de l’Atletico Nacional. Cinq personnes ont survécu au crash, dont trois joueurs de l’équipe. La CONMEBOL déclarera Chapecoense vainqueur de la Coupe, en guise d’hommage posthume à l’équipe brésilienne décimée.

Vichai Srivaddhanaprabha – 2018
Il permit de réaliser l’une des plus grandes surprises de l’histoire du football en remportant la Premier League en 2016 avec le petit club de Leicester. Milliardaire thaïlandais et patron des Foxes, Vichai Srivaddhanaprabha a trouvé la mort dans le crash de son hélicoptère après un match de championnat contre West Ham, le 27 octobre 2018. Comme à son habitude, le propriétaire du club décolle du rond central du King Power Stadium, une fois le stade vidé. Mais cette fois-ci, l’appareil ne le mènera jamais à bon port. Il s’écrasera dans l’enceinte du club, près d’un parking et prendra feu, provoquant la mort de ses cinq occupants.

Emiliano Sala – 2019
Ironie du calendrier, quelques heures seulement avant l’annonce du décès de Kobe Bryant, les supporters du FC Nantes et des Girondins de Bordeaux rendaient hommage à Emiliano Sala un après sa tragique disparition. Meilleur buteur du club nantais pendant trois saisons, l’attaquant vedette s’était engagé avec Cardiff en janvier 2019. Un transfert qui tournera au drame puisque dans la nuit du 21 janvier 2019 l’avion de tourisme Piper PA-46 Malibu qui emmenait le joueur en Angleterre disparaît des radars à une vingtaine de kilomètres au nord de l’île de Guernesey. L’épave de l’avion sera retrouvée deux semaines plus tard et le corps d’Emiliano Sala sera identifié.

Source : lepoint.fr

Commentaires
Haut