Politique

Guillaume Soro, un « fils qui a beaucoup appris à mes côtés », affirme Ouattara

guillaume-kigbafori-soro-gps-politique-alassane-dramane-ouattara-rhdp

M. Soro, candidat déclaré à la présidentielle d’octobre, est visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne

Photo : DR

Abidjan, 23 janvier 2020 – 14H48 GMT [ALERTE INFO] – En déplacement à Londres où il a participé au Sommet Royaume-Uni-Afrique sur l’investissement, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a évoqué jeudi l’état de ses relations avec son ex-allié Guillaume Soro, l’ancien président de l’Assemblée nationale, le qualifiant de « fils qui a beaucoup appris à (ses) côtés », dans une interview à la BBC.

« C’est mon fils. C’est un garçon que je considère, a été avec moi et qui a beaucoup appris à mes côtés », a répondu M. Ouattara, à une question du journaliste Nicolas Négoce qui lui demandait s’il avait peur de Guillaume Soro, devenu l’un de ses opposants.

Lire aussi :
Les avocats européens de Soro dénoncent la violation des droits de leur client

Soupçonné par le pouvoir de menées séditieuses, M. Soro, candidat déclaré à la présidentielle d’octobre, est visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne depuis son retour avorté à Abidjan le 23 décembre après près de six mois en Europe.

Depuis, la presse ivoirienne spécule sur son lieu actuel de résidence. Il est tantôt localisé à Paris, tantôt en Espagne.

« Je n’ai aucune nouvelle de Guillaume Soro. Je ne saurais vous le dire », a ajouté M. Ouattara

SKO

Commentaires
Haut