Burkina Faso

Sanmatenga : 36 civils tués lors d’une attaque « terroriste » dans les villages de Nagraogo et Alamou

OUAGADOUGOU, 21 janvier 2020 – 20H14 GMT [ALERTE INFO]- Quelques 36 civils ont été tués lundi dans les villages de Nagraogo et de Alamou dans la province du Sanmatenga, dans la région du Centre-nord, lors d’une attaque « terroriste » des hommes armés non-identifiés dans la localité, à fait savoir mardi le gouvernement burkinabé dans une note.

« Le gouvernement burkinabè a appris avec consternation et indignation, la mort de 36 burkinabè dans la province du Sanmatenga, suite à une attaque terroriste », a fit savoir le porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou dans la note

Selon M. Dandjinou, des terroristes ont fait irruption lundi « dans le marché de Nagraogo et y ont abattu 32 personnes et brûlé le marché ». Dans leur repli, ils ont également tué « 4 autres au niveau du village de Alamou » et fait trois blessés.

Attaque à Sanmatenga : Roch Kaboré décrète deux jours de deuil national à compter du mercredi

Le président du Faso, Roch Kaboré a décrété deux jours de deuil national à compter du mercredi en la mémoire aux 36 burkinabè tués lundi dans l’attaque terroriste perpétrée dans les villages de Nagraogo et de Alamou dans la province du Sanmatenga, dans la région du Centre-nord.

Un deuil national de 48 heures allant du mercredi 22 au 23 janvier 2020 est observé sur toute l’étendue du territoire national en la mémoire de nos concitoyens abattus suite à l’attaque terroriste lundi ayant fait 36 morts dans les villages de Nagraogo et de Alamou dans la commune de Barsalgho, indique le décret présidentiel.

Lundi, des terroristes ont fait irruption « dans le marché de Nagraogo et y ont abattu 32 personnes et brûlé le marché ». Dans leur repli, ils ont également tué « 4 autres au niveau du village de Alamou » et fait trois blessés, avait savoir le gouvernement burkinabé.

DNG

Commentaires
Haut