Justice

Lobognon, Soul to Soul et Babou Traoré transférés à Grand-Bassam et Toumodi

Amira Lobognon a accusé le magistrat Coulibaly de vouloir « isoler » son époux, Alain, à la demande du ministre de la Justice

Photo : DR

Abidjan, 09 janvier 2020 [ALERTE INFO] – Le député ivoirien Alain Lobognon, Souleymane Koné Kamaraté dit Soul to Soul et Babou Traoré, tous des proches de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, ont été transférés mercredi à Grand-Bassam et Toumodi (Centre), après deux semaines de détention à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), selon une note signée du directeur de l’administration pénitentiaire Boubakar Coulibaly.

M. Lobognon a été transféré à la Maison d’arrêt et de correction de la ville balnéaire de Grand-Bassam, Soul to Soul et Traoré Babou à la prison de Toumodi.

Concernant Alain Lobognon, l’autorisation de transfèrement fait état d’un sureffectif à la Maca, où « la détention du député laisse apparaître de sérieuses menaces sécuritaires » sur la prison.

En début de soirée, son épouse Amira Lobognon avait accusé le magistrat Boubakar Coulibaly de vouloir « isoler » son époux, à la demande du ministre de la Justice Sansan Kambilé.

Ce transfèrement intervient au lendemain d’une tentative manquée d’extraction. L’opération n’avait pu avoir lieu en raison de la « réclamation » des détenus « de parler à leurs avocats et connaître leur destination », selon leurs proches.

Une quinzaine de proches de Guillaume Soro, dont cinq députés, ont été interpellés le 23 décembre 2019 à l’issue d’une conférence de presse, puis écroués le 25 du même mois à la Maca.

Visé par un mandat d’arrêt international pour « présomption grave de tentative d’atteinte contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire », M. Soro, est retourné en Europe après un retour avorté en Côte d’Ivoire.

EFI

Commentaires
Haut