Ghana

Le Ghana veut atténuer la dépréciation de sa monnaie

Pour mettre en œuvre sa stratégie, la banque centrale mettra en vente aux enchères 715 millions de dollars

Photo : Archives

APA-Accra (Ghana) – La Banque du Ghana a adopté une stratégie pour atténuer la dépréciation continue du cedi, la monnaie nationale, qui est devenue un cauchemar pour le monde des affaires, a appris APA lundi.

Pour mettre en œuvre sa stratégie, la banque centrale mettra en vente aux enchères 715 millions de dollars à terme au cours de l’année 2020.

Conformément aux directives sur les enchères à terme de devises étrangères publiées le 23 septembre 2019, la Banque du Ghana a déclaré que les offres sont invitées, selon le format prescrit, à acheter ou vendre des dollars américains contre le cedi du Ghana séparément, à chaque date d’enchère.

La décision de mettre aux enchères un tel montant de dollars américains devrait aider à arrêter, dans une certaine mesure, la dépréciation perpétuelle du cedi qui met généralement l’économie à la dérive.

Selon les tendances récentes, le cedi devrait se déprécier d’environ 13% par rapport au dollar américain avant la fin de 2019.

En octobre, la Banque du Ghana a lancé une vente aux enchères de taux de change à terme limitée à des ténors de 7 jours, 15 jours, 30 jours, 45 jours, 60 jours et 75 jours.

En outre, toutes les banques de change agréées devaient se conformer aux dispositions du code de conduite pour le marché des changes interbancaire au Ghana.

Depuis l’introduction de l’enchère de taux de change à terme, la banque a enregistré une souscription très importante.

Les mesures sont adoptées pour réduire la pénurie fréquente de dollars dans l’économie, ce qui entraîne des taux de change élevés et la sortie frauduleuse de la monnaie américaine hors du Ghana par des entreprises étrangères vers leurs pays respectifs.

DAP/as/fss/te/APA

Commentaires
Haut