Economie

Remplacement du FCFA par L’ECO: L’opposant ivoirien Mamadou Koulibaly dénonce “une réformette’’

photo d'archives

ABIDJAN, 22 decembre 2019 – 14H10 GMT [ALERTE INFO]- L’opposant ivoirien Mamadou Koulibaly, fondateur de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER), a qualifié dimanche de “réformette’’ l’annonce du retrait à compter de juillet 2020 du Franc CFA en faveur du l’ECO au sein des huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

“La France se retire de la gouvernance de la monnaie, affirment-ils, alors que la garantie de celle-ci reste assurée par Paris. La parité aussi restera fixe. En fait, rien n’a changé (…) Juste une réformette. Le combat continue’’, a réagi M. Koulibaly, coutumier des prises de positions contre le FCFA et la politique française en Afrique, sur sa page Facebook.

“Le Franc CFA d’Afrique de l’ouest est mort, nous dit-on, et son fantôme vient hanter l’ECO que nous attendions de la Cedeao. Le compte d’opérations est supprimé, mais où vont donc les réserves de change?’’, s’est-il interrogé,

“Les représentants français siégeant au sein des instances de la Bceao vont être retirés, alors qu’on nous disait qu’ils n’existent pas’’, a poursuivi l’ancien ministre de l’Economie et ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

“La France, dont nous exigeons qu’elle mette fin à ses pratiques post coloniales, prétend avoir fait un pas historique en compagnie de Ouattara, qui se révèle être, comme d’habitude, le maintien du statu quo’’, a-t-il conclu.

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a annoncé samedi que l’ECO remplacerait le Franc CFA au sein des huit pays membres de l’Uemoa, lors d’une conférence de presse commune avec le président français Emmanuel Macron, en visite officielle de trois jours en Côte d’Ivoire.

La France va ainsi retirer ses représentants des organes de gestion de la monnaie de l’Uemoa. Toutefois, L’ECO gardera une parité fixe avec l’Euro.

SKO

Commentaires
Haut