Société

Sortie de la 2è promotion des experts en Ingénierie du Genre de la Chaire Unesco

La rentrée pour la 3e promotion en Ingénierie du Genre de la Chaire Unesco est prévue en janvier 2020

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Une collation de grades de la deuxième promotion des experts et expertes en Ingénierie du Genre et développement de la Chaire Unesco internationale «Eau, femmes et pouvoirs de décisions», a eu lieu samedi à Abidjan sous le parrainage du directeur général de l’Institution de prévoyance sociale – Caisse générale des retraités et agents de l’Etat (IPS-CGRAE), Abdrahamane Berté.

M. Abdrahamane Berté a salué la qualité de la formation en Ingénierie du Genre, conçue par la Chaire Unesco « Eau, femmes et pouvoirs de décisions », dont les objectifs cadrent avec les actuelles préoccupations de l’Etat ivoirien, à savoir la valorisation, la promotion, l’autonomisation et l’égalité des Genres.

Selon lui, la question du Genre est et demeure d’une importance capitale dans le cadre d’une approche durable de développement. Car, l’autonomie de la jeunesse et celle de la femme, en particulier, constituent un des fondements de la politique sociale du gouvernement.

Il faut, dira-t-il, « un réel éveil de la conscience de la femme pour lui dire que ce que l’homme peut, elle peut aussi et peut-être mieux. Et, la femme a le pouvoir de changer la donne ».

A l’endroit de ses filleuls, vêtus de toges bleues, M. Abdrahamane Berté a déclaré : « Je vous exhorte à être des ambassadeurs modèles de la Chaire Unesco, à être des acteurs du développement humain et social de notre pays, et à être des artisans à l’accès à la source vitale qu’est l’eau au profit des communautés ».

Mme Euphrasie Kouassi Yao, conseillère du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, en charge du Genre, a félicité la Promotion Abdrahamane Berté, la deuxième depuis l’existence du programme de formation en Ingénierie du Genre.

Elle a souligné que le bilan des deux années d’existence de la formation en Ingénierie du Genre ressort que 80% des auditeurs et auditrices ont « soit changé de position (sociale), soit créé leur propre entreprise ».

Cette cérémonie coïncide avec « la célébration de mes 30 ans d’engagement au service du Genre, de l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, de la justice sociale et de la paix », a fait remarquer la conseillère du président ivoirien, Euphrasie Yao.

Elle a par ailleurs annoncé que dans quelques mois, il sera célébré les 20 ans de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations-Unies sur les femmes, la paix et la sécurité dont la Côte d’Ivoire est le premier pays Africain à avoir élaboré un plan d’action.

La rentrée pour la troisième promotion en Ingénierie du Genre de la Chaire Unesco « Eau, femmes et pouvoirs de décisions » est prévue en janvier 2020.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut