Economie

Baisse des exonérations fiscales et douanières de 243,4 à 222,8 milliards FCFA

Ces exonérations ont été particulièrement importantes en matière de TVA, de droits de douanes et d’impôts sur le bénéfice

Photo : Archives

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Les coûts des exonérations fiscales et douanières accordées par l’État de Côte d’Ivoire ont baissé, passant de 243,4 milliards FCFA à fin septembre 2018 à 222,8 milliards FCFA à fin septembre 2019, soit une baisse de 8,5%, a annoncé mercredi le gouvernement ivoirien.

« A la fin septembre 2019, les coûts des exonérations fiscales et douanières s’établissent à 222,8 milliards FCFA contre 243,4 milliards FCFA enregistré à fin septembre 2018, soit une baisse de 8,5%. Elles représentent 8,6% des recettes brutes mobilisées par les administrations fiscales et douanières contre 10% à fin septembre 2018 », a indiqué Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien à l’issue d’un conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara.

« Les exonérations accordées à fin septembre 2019 au titre de la fiscalité de porte se chiffrent à 127,5 milliards FCFA, soit 57,2% de la dépense fiscale et en régime intérieur à 95,3 milliards FCFA représentant 42,8% », a ajouté M. Touré qui est également le ministre de la communication et des médias.

« Ces exonérations ont été particulièrement importantes en matière de TVA, de droits de douanes et d’impôts sur le bénéfice dont les montants cumulés se chiffrent à 171,5 milliards FCFA, soit 77% des exonérations globales », a ajouté le ministre de la communication et des médias.
Poursuivant, il a précisé que les secteurs d’activités ayant bénéficié d’exonérations sont principalement l’industrie, les BTP, les services et l’administration.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut