Football

Copa America 2020 : l’Australie dans le groupe de l’Argentine, le Qatar avec le Brésil

Qui pour succéder au Brésil ?

Photo : DR

COPA AMERICA – Le tirage au sort effectué mardi a placé l’Australie et le Qatar, tous les deux invités, respectivement dans les groupes de l’Argentine et du Brésil.

L’Australie, pays invité de la Copa America 2020 (12 juin-12 juillet), jouera dans le groupe sud, celui de l’Argentine, et le Qatar, autre invité, dans le groupe nord avec le Brésil et la Colombie, selon le tirage au sort effectué mardi. L’Argentine de Lionel Messi ouvrira le bal face au Chili le 12 juin au Monumental de Buenos Aires, selon ce tirage au sort organisé dans la ville colombienne de Carthagène.

Sa voisine Barranquilla sera l’hôte le 12 juillet de la finale de cette édition disputée pour la première fois dans deux pays puisque, outre quatre villes de Colombie (Cali, Bogota, Medellin, Barranquilla), cinq cités argentines accueilleront des matches (Buenos Aires, Cordoba, Mendoza, La Plata, San Juan). Et pour cette édition, fini les trois groupes de quatre: la première phase de cette Copa se jouera sous forme de deux zones.

Celle du Nord regroupera le Brésil, la Colombie, l’Equateur, le Pérou, le Venezuela et le Qatar. Celle du Sud rassemblera l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay, le Chili, la Bolivie et l’Australie. Autre nouveauté, cette Copa America se jouera un an seulement après la dernière, remportée par le Brésil, puisque la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a souhaité que le tournoi ait lieu la même année que l’Euro à partir de 2020.

Qui pour succéder au Brésil ?
Cette harmonisation de calendrier a pour but de faciliter la mise à disposition des nombreux joueurs sud-américains jouant en Europe et de satisfaire les clubs. Les quatre meilleures équipes de chaque zone iront en quarts de finale. Pour succéder au grand rival brésilien, l’Argentine, sera l’une des favorites. L’Albiceleste a brandi le trophée à 14 reprises, mais jamais sa star Lionel Messi n’a eu cet honneur.

Lire la suite Eurosport.fr

Commentaires
Haut