Présidentielle 2020

Affaire caution à 100 millions FCFA : Boni Claverie qualifie d’« indécente malsaine et scandaleuse» la proposition de Ouattara

C’est une mesure qui va mettre en avant le portefeuille des candidats, au détriment des idées et programmes, selon l’opposante

Photo : DR

Abidjan, 04 décembre 2019 – 15H26 GMT [ALERTE INFO] – La présidente de l’Union républicaine pour la démocratie (URD, opposition), Danièle Boni Claverie a qualifié mercredi d’« indécente, malsaine et scandaleuse » le souhait du président ivoirien Alassane Ouattara d’augmenter la caution pour la présidentielle de 2020 à 100 millions FCFA.

En visite dans le Hambol (Centre-nord) de mercredi à samedi, M. Ouattara avait souhaité une caution de 100 à 200 millions FCFA pour la présidentielle de 2020.

« Nous disons que c’est scandaleux, parce que c’est une mesure qui va mettre en avant le portefeuille des candidats, au détriment des idées et programmes dans un pays pauvre », a réagi Mme Boni Claverie à une conférence de presse à Abidjan.

« Prendre une telle mesure me parait indécente. Pourquoi vouloir éliminer des candidats uniquement sur cette base de l’argent? » s’est-elle interrogé, jugeant cela « malsain ».

« Nous ne cautionnons pas cette éventuelle mesure », a-t-elle poursuivi.

Concernant le projet de modification de la Constitution de 2016 annoncé par le président, la présidente de l’URD a estimé qu’un amendement à quelques mois de la présidentielle de 2020, « amène à développer une suspicion » qui pourrait faire « penser que toutes ces mesures sont prises pour éliminer des candidats ».

EFI

Commentaires
Haut