Société

Ouattara annonce une réflexion sur le découpage administratif après la présidentielle de 2020

APA-Niakaramandougou (Côte d’Ivoire) – Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé, jeudi à Niakaramandougou (487 km au Nord d’Abidjan), où il a animé son premier meeting dans le cadre de sa visite d’Etat de quatre jours dans la région du Hambol, avoir « demandé au gouvernement de mener une réflexion globale sur le découpage administratif après l’élection présidentielle de 2020 ».
« J’ai demandé au gouvernement de mener une réflexion globale sur le découpage administratif après l’élection présidentielle de 2020 », a déclaré M. Ouattara, répondant au volet administratif des doléances des populations.

Les autres doléances, a-t-il ajouté, « concernent les forages, l’orpaillage, une brigade de gendarmerie, le bitumage de voirie. Vous pouvez me faire confiance. Quand ADO (surnom du président ivoirien), votre frère, votre fils prend des engagements, il les respecte ».

« (…) Je vous promets de faire ce que vous avez demandé. Et je verrai le livre blanc que je transmettrai au Premier ministre, pour que nous puissions commencer dans la période 2021-2025 ce travail auquel vous tenez tant », a poursuivi le Chef de l’Etat ivoirien.

« Chers frères, chères sœurs, chers parents, comme vous le voyez, le gouvernement est au travail. Il n’est pas dans le bavardage. Le gouvernement est au travail pas seulement jusqu’en 2020, mais bien au-delà, en 2025, 2030, le gouvernement continuera de faire le travail », a ajouté Alassane Ouattara.

Selon lui, « la Côte d’Ivoire continuera d’avancer grâce à cette équipe dynamique sous l’autorité du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, du Vice-président Daniel Kablan Duncan et avec le capitaine que je suis (…) ».

M. Ouattara rencontre cet après-midi à Katiola les cadres de la région du Hambol avant de mettre le cap, vendredi, sur Dabakala pour son deuxième meeting dans la région.

LS/APA

Commentaires
Haut